Vieux Nice : bientôt un 5 étoiles dans l'ancien Couvent de la Visitation

La signature par la ville et la société Perseus du bail à construction de l'ancien Couvent de la Visitation lance le projet d'un nouveau 5 étoiles (le premier du Vieux Nice). Le futur Hôtel du Couvent, dont le style monacal sera respecté, disposera de 88 chambres, de cafés, de restaurants, d'un centre culturel d'une piscine dans les thermes romains, d'une herboristerie et d'un centre de documentation sur l'Ecole de Nice… Ouverture prévue fin 2023.

L'ancien couvent de la visitation

Ce sera le premier hôtel 5 étoiles du Vieux Nice et il s'appellera l'Hôtel du Couvent. Le projet, qui cheminait depuis six ou sept ans, a attaqué sa phase de concrétisation lundi 8 mars avec la signature entre la ville et la société Perseus du bail à construction de l’ancien Couvent de la Visitation (7.500 m2 de bâtiments actuellement à l'abandon) en vue de sa reconversion pour donner naissance à un établissement de grand luxe. Une renaissance qui s'annonce spectaculaire et un pari sur le tourisme de l'après-covid. (Photo copyright Benoît Linero : l'ancien couvent de la visitation.)

Même la boulangerie tenue par les moniales au XVIIème siècle sera réhabilitée

Dans un style néo-monacal au confort cinq étoiles, 88 chambres de 25 à 120m² seront aménagées dans plusieurs bâtiments, avec cafés, restaurants et bars, un centre culturel, une piscine dans des thermes romains, une herboristerie, un studio dédié au mouvement et à la danse, ainsi que toutes les prestations attachées à un établissement de cette catégorie. Même la boulangerie tenue par les moniales au XVIIe siècle sera réhabilitée. L’investissement prévu s’élève à 36 millions d’euros environ. Les travaux devraient démarrer au deuxième semestre 2021 pour une ouverture de l’hôtel fin 2023.

Pour la ville de Nice, le projet de rénovation répond principalement à deux souhaits : s'inscrire dans la continuité historique des Clarisses et des Visitandines et participer à la vie du quartier. Conçu en lien avec deux cabinets d’architecture (Studio Méditerranée Architectes et DP Architecture), le projet se veut à la fois respectueux de l'histoire du Vieux-Nice, de son rayonnement et de ses valeurs d'ouverture sur le monde, et soucieux de l'héritage conventuel, de sa culture et de ses traditions.

Les bâtiments existants rénovés à l'identique

Inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques, les bâtiments existants seront rénovés soigneusement, à l'identique, sans travestissement de l'esprit des lieux est-il ainsi souligné. Des méthodes traditionnelles, des matériaux locaux, des circuits courts seront employés (la chaux, la pierre, le bois…). Une nouvelle aile s'étendant sur les parcelles contiguës (2.500 m2 sur trois étages) sera érigée en métal et bois, béton de site, chaux-chanvre, sans ciment. Un projet respectueux de l'histoire et de l'environnement, comme une œuvre de visitandine.

Les jardins existants, protégés dans un espace boisé classé, seront exempts de toute construction nouvelle. Ouverts au quartier, ils retrouveront leur vocation première : jardins nourriciers aux milles plantes, fruits et légumes, et jardins d'agrément, de promenade et de repos. Oliviers, raisin-framboise, citrons, oranges, fleurs et herbes sauvages, plusieurs centaines d'essences et de plantes retrouveront de leur superbe sur les restanques du Couvent, ces murs de retenue en pierre sèche. L’herboristerie de l’ancien couvent sera également réhabilitée et permettra de servir le bar en infusions et la cuisine en herbes aromatiques.

Enfin, un centre de documentation sur l’Ecole de Nice et un marché de producteurs locaux ouvert une fois par semaine au quartier, situé dans la cour aux orangers, viendront ajouter une touche d'authentique lieu de vie.

Étiquettes

Commentaires

DAMIANO (non vérifié)     ven 12/03/2021 - 19:16

Et les niçois pourront ils en profiter ? A quel Prix ?
IL serait dommage que ce patrimoine local ne soit pas accessible à tous.
Belle présentation du projet.

Ortollan (non vérifié)     lun 15/03/2021 - 06:50

Les riverains savent bien que les seuls ayant eu le droit de profiter des lieux pendant des années étaient des Frères. Au frais de la Princesse. Alors ca sera moins pire.

Mais comme d'habitude on laisse pourir notre Patrimoine pour l'offrir aux Promoteurs.

Ajouter un commentaire