Villefranche-sur-mer : la médaille d'argent du CNRS pour Hervé Claustre

Posté mer 17/05/2006 - 00:00
Par admin

Docteur en océanographie et, depuis 2001, directeur de Recherche au Laboratoire d'Océanographie de Villefranche sur Mer, Hervé Claustre est spécialisé dans la biogéochimie marine, une science qui cherche à analyser les interactions entre les populations marines et les cycles d’éléments comme le carbone ou l’azote.

Après Pierre Montmitonnet, directeur de recherche au Centre de Mise en Forme des Matériaux (CEMEF), Unité Mixte de Recherche Ecole des Mines de Paris / CNRS à Sophia-Antipolis, c’est un autre scientifique azuréen qui est mis l'honneur. Chercheur au Laboratoire d'Océanographie de Villefranche sur Mer (OOV), Hervé Claustre recevra la médaille d’argent du CNRS, le 22 mai prochain, à l’occasion d’une cérémonie au laboratoire. Comme chaque année, la Médaille d’argent du CNRS récompense un chercheur pour l’originalité, la qualité et l’importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international.Agé de 43 ans, Hervé Claustre fait partie des dix-huit lauréats désignés pour l'année 2005 dont deux seulement dans le domaine des Sciences de l’Univers. Passionné d’océanographie et plus précisément de biochimie marine, Hervé Claustre est diplômé de l'Ecole Nationale d'Ingénieurs des Travaux Agricoles de Dijon (France), Docteur en océanographie et, depuis 2001, Directeur de Recherche au Laboratoire d'Océanographie de Villefranche sur Mer (OOV/CNRS). Biologiste, spécialisé dans les méthodes d’observation du plancton végétal, il est notamment à l'origine d'initiatives majeures dans le domaine océanographique français. Il a conçu et organisé deux grandes campagnes océanographiques, en Méditerranée (1999) et dans le Pacifique Sud (2004). Cette dernière campagne, d'une durée de 55 jours et comprenant la participation de 40 scientifiques de plusieurs pays, visait à explorer et à comprendre le fonctionnement de la région la plus "désertique" de l'océan mondial, en raison de son isolement des masses continentales.Depuis l'an 2000, Hervé Claustre préside le programme national français PROOF (PROcessus biogéochimiques dans l'Océan et Flux) et anime la communauté multidisciplinaire française qui s'intéresse aux cycles biogéochimiques marins. Axé sur l'étude des processus contrôlant les flux d'éléments chimiques et biochimiques échangés entre l'atmosphère, l'océan et la biosphère marine, le programme PROOF encourage l'émergence de projets visant, d'une part à étudier, quantifier et éventuellement prédire l'influence de ces forçages sur la réponse biologique et biogéochimique de l'océan et, d'autre part, à identifier, quantifier et éventuellement prédire les mécanismes de rétroaction du système océanique sur le climat.La remise de la médaille d'argent du CNRS se fera sous l'égide de Sylvie Joussaume, directrice de l'Institut National des Sciences de l'Univers du CNRS (INSU), de Michel Glass, directeur de l'Observatoire Océanologique de Villefranche sur Mer (OOV), de Louis Legendre, directeur du Laboratoire d'Océanographie de Villefranche sur Mer, d’André Morel, professeur émérite à l’Université Pierre et Marie Curie de Paris et de Jean-Paul Boisson, délégué régional du CNRS Côte d’Azur ainsi que de nombreuses autres personnalités invitées.

Ajouter un commentaire