Virbac à Carros : un chiffre d'affaires resté en hausse (+5%) au premier semestre

I love Virbac

Virbac est resté en bonne santé sur le premier semestre 2020, fortement marqué par la pandémie. C'est ce que montrent les chiffres du premier semestre du laboratoire vétérinaire de Carros : chiffre d'affaires de 478,3 M€ (contre 463,7 millions € sur la même période en 2019), soit une évolution globale de +3,1%. A taux de change constants, le chiffre d’affaires se trouve en croissance de +5,0% au premier semestre 2020 (+4,5% hors Sentinel), semestre impacté évidemment par un deuxième trimestre qui, lui, s'est inscrit en repli. (Photo WTM : I love Virbac avec Sébastien Huron, à gauche, lors des festivités des 50 ans de Virbac en septembre 2018).

Le segment des animaux de production a bien résisté

Ainsi, le chiffre d’affaires au deuxième trimestre s’est élevé à 230,6 M€, en repli de -6,4% par rapport à la même période de 2019. À parités constantes, le retrait se limite toutefois à -3,3%, la dépréciation de certaines devises notamment le réal brésilien, le peso mexicain, le rand sud-africain et la roupie, ayant fortement pesé sur la performance du trimestre.

Globalement, la progression hors États-Unis est légèrement positive avec une activité contrastée sur les différentes zones. L’Europe et les États-Unis sont en retrait après avoir bénéficié de l'effet très positif, constaté au premier trimestre, des hausses tarifaires aux États-Unis, et des anticipations d’achats liées au Covid-19 dans certains pays, note Virbac.

Sur le plan des espèces, le segment des animaux de production a bien résisté jusqu’à présent, grâce à l’inertie en particulier des productions animales à cycles longs comme les ruminants et les saumons (pour lesquelles sont attendues des impacts négatifs plus importants au troisième trimestre), tandis que le segment des animaux de compagnie est en notable retrait sur le trimestre compte tenu des anticipations d’achats du premier trimestre, ainsi que de la baisse d’activité des vétérinaires liée au Covid-19.

Les perspectives sur l'année 2020

Les perspectives sur l'année covid 2020 ? Le secteur de la santé animale a démontré une relative résilience ces derniers mois, ce qui a contribué à limiter l’impact à fin juin sur notre activité, et ce malgré le repli anticipé du deuxième trimestre 2020, souligne Virbac. Pour autant, nous avons encore beaucoup d'inconnues sur l’évolution de la demande dans les pays dans lesquels nous opérons (en particulier dans les principaux pays comme les États-Unis, l’Inde, et le Chili), et également sur les situations de stocks à toutes les étapes de la chaîne de distribution dans les différents canaux.

Par ailleurs, poursuit Virbac, nous faisons face également aux incertitudes liées à la situation sanitaire actuelle dans certains pays, entrés plus tardivement en confinement (Brésil, Mexique, Chili, Inde, etc…), et de possibles résurgences ou deuxièmes vagues de Covid-19 dans les prochains mois, qui pourraient conduire à une réduction soutenue et durable de la demande.

Compte tenu des éléments actuels, il est anticipé un chiffre d’affaires en léger repli entre -3% et 0% sur l’année 2020 à périmètre réel (post cession de Sentinel) et à taux constants. Enfin, sur la base des taux de change actuels, Virbac table sur un impact défavorable des changes sur le chiffre d’affaires d’environ 25 à 30 millions € lié à la forte dépréciation des devises de la zone Amérique latine et Asie-Pacifique. Mais à ce stade, alors que la pandémie continue sa course folle dans le monde, une belle résilience face à la crise économique qu'elle traîne dans son sillage.

 

Virbac en chiffres

Image
Virbac chiffres 2019

 

Étiquettes

Ajouter un commentaire