Virbac : les effets du choc américain dans les comptes 2003

Posté lun 26/01/2004 - 00:00
Par admin

Le laboratoire vétérinaire de Carros a annoncé un chiffre d'affaires 2003 de 353,7 millions d'euros en baisse de 3,9% par rapport à 2002. Les effets conjugués de la baisse du dollar, de la suspicion sur les comptes de la filiale américaine et du ralentissement européen dû à la canicule.

Baisse du dollar, ralentissement en Europe et mauvais coup au Nasdaq : Virbac a subi le choc des vents contraires l'an dernier. C'est ce qui explique que le laboratoire vétérinaire de Carros, habitué à de solides progressions ait vu son chiffre d'affaires baisser de 3,9% en 2003 (353,7 millions d'euros contre 367,9 millions d'euros en 2002). Dans un avis financier consultable sur son site web (Avis financier du 23 janvier 2003) l'impact de la baisse du dollar peut être touché du doigt : à taux de change constant et à périmètre identique, le résultat 2003 aurait été positif avec un accroissement de 2,4%.Les Etats-Unis auront particulièrement joué dans cette baisse de chiffre d'affaires. Les chiffres US, à travers la filiale Virbac Corporation ont baissé de 15,7% passant de 65,6 millions d'euros en 2002 à 55,4 millions d'euros en 2003.Même à taux de change constant, il y aurait eu baisse mais moins prononcée (-3,4%). "La forte réduction de la contribution des Etats-Unis s’explique par 3 facteurs" est-il expliqué : " la dépréciation du dollar par rapport à l’euro ; une politique promotionnelle prudente en fin d’année ; l’adaptation en 2003 des principes différents de comptabilisation des ventes, suite à l’enquête récente du comité d’audit de Virbac Corporation".Virbac Corporation, coté au Nasdaq avait connu un véritable coup de tabac boursier à la mi novembre suite à un report de la publication de ses comptes trimestriels et de ses comptes des neuf premiers mois de 2003. Tandis qu'un audit était engagé, le titre avait été suspendu de la cote. Vendredi dernier, alors que l'audit commandité par Virbac sur les pratiques comptables relatives aux ventes et aux stocks se poursuivait, le titre a été carrément retiré de la cote au Nasdaq. Virbac précise d'ailleurs que " en raison de différences entre les principes comptables américains et français, les chiffres d'affaires de 2002 et 2003 indiqués ci-dessus différeront de ceux qui seront publiés par la filiale américaine qui prendront en compte des reports de chiffre d'affaires initialement comptabilisés en 2001 et 2002. Il est rappelé en outre que ces chiffres sont préliminaires et pourront varier de façon significative à l'issue de l'audit définitif des comptes 2003".Hors Etats-Unis, le chiffre d'affaires reste positif (+3,7%) à taux de change et périmètre constants. Mais, si l'on regarde les résultats trimestre par trimestre, il est facile de s'apercevoir que le ralentissement s'est opéré au seconde semestre 2003 avec une augmentation du CA de 8,8% au premier semestre 2003 et une baisse de 1,4% au second semestre. Si l'on enlève le correcteur taux de change, le chiffre d'affaires hors Etats-Unis est lui aussi en baisse de 1,4%. Explications du groupe. "Trois facteurs essentiels expliquent le ralentissement de l’activité au deuxième semestre : l’effet plein de l’arrêt, survenu au premier semestre, des contrats de distribution d’aliments pour animaux de compagnie aux Pays-Bas et en Nouvelle-Zélande ; l’atonie des marchés européens, consécutive à la canicule de l’été, qui s’est poursuivie au quatrième trimestre ; le renforcement continu de l’euro".En conclusion, le groupe note que "la situation de la filiale américaine ainsi que le ralentissement constaté en fin d'année dans le reste du Groupe ne permettront pas d'atteindre une progression de la rentabilité comme cela avait été précédemment envisagé".

Ajouter un commentaire