Virbac paie les déboires de sa filiale américaine

Posté jeu 07/10/2004 - 00:00
Par admin

Le laboratoire pharmaceutique de Carros, coté au second marché, a vu ses résultats se dégrader au premier semestre 2004 (-3,7% de chiffre d'affaires, -25% de résultat d'exploitation à 13,5 millions d'euros). Le groupe table sur un rebond au second semestre.

Il était difficile de l'éviter : les déboires de la filiale américaine du Groupe Virbac, laboratoire pharmaceutique vétérinaire de Carros, coté au Second Marché de la Bourse de Paris, ne pouvaient que se répercuter sur les comptes. Le groupe, qui publiait hier les résultats du premier semestre 2004, annonce ainsi une détérioration des comptes même si les bénéfices restent dans le vert. Ainsi le chiffre d'affaires à 176,5 millions d'euros est en baisse de 3,7% par rapport au 1er semestre 2003. Mais surtout le résultat d'exploitation baisse de 25% à 13,5 millions d'euros, baisse encore plus forte pour le résultat net (part du groupe) à -38% pour 5,3 millions d'euros. Le groupe annonce toutefois qu'un rebond est attendu au 2ème semestre."L’évolution négative du chiffre d’affaires est pour près de la moitié encore due aux évolutions des changes. Hors impact des taux des changes, l’activité animaux de compagnie est restée stable, alors que l’activité animaux d’élevage régressait de 10%, essentiellement dans l’activité porcs/volailles en Europe et en Asie. A l’exception notable des Etats-Unis, toutes les zones géographiques ont connu une évolution défavorable au 1er semestre dans des marchés difficiles".Si la marge sur coût d’achat a progressé de près de 1 point, les charges nettes d’exploitation ont augmenté plus rapidement (1,6%). Ce qui explique le recul du résultat d'exploitation. "Les dépenses exceptionnelles liées à la situation de Virbac Corp. ont été compensées par des cessions d’actifs non stratégiques en France. Compte tenu de ces éléments, le résultat net ­ part du Groupe est en retrait de 38 %. Il convient de noter que les travaux d’audit des comptes de Virbac Corp. sont encore en cours et qu’il pourrait en résulter des retraitements additionnels note encore Virbac.Le groupe n'en reste pas moins optimiste pour la deuxième moitié de 2004. Il "attend pour le second semestre une amélioration de ses activités dans la plupart des zones géographiques et en particulier en Europe. Cette évolution est amorcée par le chiffre d’affaires du 3ème trimestre : 88,2 M€ en croissance de 1,4 % (2,4 % à taux de change et périmètre identiques). A fin septembre, les ventes consolidées ressortent ainsi à 264,7 M€ soit ­ 2 % par rapport à 2003 (- 1,1 % à taux de change et périmètre identiques)". Sur l'année, Virbac table sur un chiffre d’affaires entre 360 et 365 M€, avec un résultat d’exploitation d’environ 9 % du CA, et un résultat net d’environ 14 M€, compte tenu des charges exceptionnelles encore supportées par Virbac Corp au second semestre. Mais, ajoute le groupe, "ce niveau de résultat pourrait néanmoins être encore impacté par des retraitements faisant suite à l’audit en cours des exercices antérieurs de Virbac Corp."

Ajouter un commentaire