Virbac tourne la page des déboires de sa filiale américaine

Posté ven 02/09/2005 - 00:00
Par admin

Le laboratoire de Carros a pu publier hier ses résultats 2004, l'audit des comptes de Virbac Corp, filiale américaine à 60%, étant enfin terminé. L'impact des corrections d'erreurs comptables se monte 2,7 M€ auxquels s'ajoutent des frais exceptionnels de 4 M€.

Virbac peut-il désormais tourner la page de sa mésaventure américaine ? Il est possible de le penser alors que le groupe de produits vétérinaire installé à Carros, a enfin pu publier ses résultats 2004, l'audit des comptes de sa filiale américaine Virbac Corp, attendu depuis plusieurs mois étant terminé. Ainsi, le 30 août, la filiale américaine que Virbac détient à 60% a publié et déposé ses comptes 2004 certifiés auprès de la SEC, l’autorité boursière américaine. Ces comptes font ressortir un chiffre d’affaires de 77,1 millions de dollars et un bénéfice net de 1,5 million, à comparer à un chiffre d’affaires de 67,1 millions et une perte nette de 5 millions en 2003.Suite à cela, le Directoire de Virbac a arrêté les comptes consolidés 2004 du Groupe qui seront prochainement présentés au Conseil de Surveillance et soumis à la certification des Commissaires aux Comptes. Il en ressort un chiffre d'affaires de 358,5 millions d'euros en hausse de 1%% par rapport à 2003, un bénéfice net en progression de 28,3 %, à 12,2 millions d'euros. Avant prise en compte des corrections d'erreurs, il s'élevait à 14,9 millions d'euros, en hausse de 36,5%. L'impact des corrections d'erreurs aux Etats-Unis enregistrées dans le résultat 2004 se monte en effet à 2,7 millions d'euros. Des corrections qui sont liées d'une part à des provisions pour retour de produits et pour dépréciation de stocks plus élevées que prévu, d'autre part à la dépréciation des actifs d'impôts différés figurant au bilan.Dans un communiqué, le groupe Virbac précise que les comptes consolidés intègrent :- les charges exceptionnelles enregistrées en 2004 du fait des frais d’enquête et d’audit de Virbac Corp. ainsi que de l’amende transactionnelle négociée avec la SEC; elles se montent à 4 millions d’euros soit un impact négatif de 2,4 millions sur le résultat net part du Groupe ;- les corrections d’erreurs définitives annoncées en mai dernier, liées au retraitement des comptes antérieurs de Virbac Corp., dont l’impact négatif sur le résultat net part du Groupe se monte à 2,7 millions d’euros.En ce qui concerne les plaintes déposées par des actionnaires minoritaires de Virbac Corp., la plainte boursière en dommages (« class action ») a fait récemment l’objet d’un accord de principe pour une transaction dont le coût serait intégralement pris en charge par la police d’assurance de la société. La seconde plainte, déposée par des actionnaires pour le compte de la société (« derivative lawsuit »), fait encore l’objet de négociations.L'année 2005, s'annonce beaucoup moins mouvementée avec une activité qui repart à la hausse. Pour le nouvel exercice, Virbac a annoncé une croissance de 2,7% au premier semestre à 175,6 millions d'euros. La bourse en tout cas parie sur Virbac : à l'annonce de la clôture du dossier Virbac Corp le titre a gagné hier 7,36% à 35€ et se trouve en hausse de 34% depuis le début de l'année.

Ajouter un commentaire