W3C : trois recommandations qui "boostent" les services Web

Posté ven 28/01/2005 - 00:00
Par admin

Encodage plus efficace, transmission plus rapide, raccourcis pour accéder aux ressources : le World Wide Web Consortium a imaginé une solution tripartite pour améliorer la performance des services Web qui permettent de partager et d'utiliser des données hétérogènes.

Une solution tripartite pour améliorer la performance des services Web : c'est ce qu'a conçu le groupe de travail XML Protocol et qui se traduit par trois recommandations que vient de publier le W3C (World Wide Web Consortium) dont l'antenne européenne se trouve à Sophia Antipolis. XML-binary Optimized Packaging (XOP), SOAP Message Transmission Optimization Mechanism (MTOM), et Resource Representation SOAP Header Block (RRSHB) sont désormais des recommandations W3C, soit en quelque sorte de nouveaux standards du web. Ces documents apportent un moyen d'encapsuler et de transmettre efficacement des données binaires incluses ou référencées dans un message SOAP 1.2.Traduction. Les applications de services Web ont besoin de méthodes standard efficaces pour manipuler des données binaires. L'objectif premier des applications de services Web est de partager et d'utiliser des données, tout en utilisant un ensemble très diversifié de terminaux et de formats de données tels que de grands schémas et autres fichiers graphiques. Les exemples d'applications peuvent être aussi complexes que de partager des projets architecturaux entre différentes équipes, ou aussi simples en apparence que d'envoyer une photo numérique directement vers une imprimante.L'un des problèmes majeurs des services Web, tant au niveau technique qu'au niveau performance, survient lorsqu'un utilisateur ou une application manipule de larges fichiers binaires. L'encodage de données binaires en XML résulte en d'énormes fichiers qui absorbent la bande passante et ralentissent significativement les applications. Pour certains terminaux, ce ralentissement impacte la performance de manière non acceptable.W3C a donc imaginé une solution tripartite pour une meilleure performance des services Web. Le groupe de travail XML Protocol a travaillé sur ce problème pratiquement depuis le début, alors qu'il développait le premier standard SOAP, SOAP Version 1.2. Les nouvelles recommandations, publiées ce jour, fonctionnent avec SOAP 1.2 pour s'attaquer au problème particulier de l'amélioration de la performance des services Web en apportant des méthodes standard et des mécanismes de transmission optimisés pour de grandes quantités de données binaires."En définissant une manière plus efficace de sérialiser et de transmettre un message SOAP (XOP et MTOM), et en envoyant toutes les données permettant de traiter le message, même quand ces données ne peuvent pas être immédiatement disponibles (RRSHB), les services Web sont tout simplement devenus plus rapides et plus utilisables" explique Yves Lafon, expert W3C du groupe de travail XML Protocol à Sophia Antipolis.Plus d'infos sur le site de www.w3.org

Ajouter un commentaire