Xavier Niel : après Nice-Matin et France-Antilles, il reprend Paris-Turf

Un nouveau titre dans le giron de Xavier Niel, le propriétaire du groupe Nice-Matin : Paris Turf. NJJ, le holding personnel du fondateur de Free vient ainsi de se renforcer à nouveau dans le domaine de la presse. Après avoir acquis en février dernier les 100% de "Nice-Matin", puis "France-Antilles", il a été désigné par le tribunal de commerce de Bobigny pour la reprise de Paris Turf, groupe éditeur de plusieurs quotidiens hippiques, de magazines et d’un site de paris en ligne. Son offre de reprise a été préférée à celle de Riccobono, groupe basé dans le Var. NJJ, pour rappel, détient également depuis 2010 des participations dans le groupe Le Monde (Le Monde, L’Obs, Courrier international, Télérama …).

"L’objectif de NJJ est de créer un éditeur de contenus et de services multimédia à destination des acteurs du marché mondial des paris hippiques et sportifs, marché en croissance, en conduisant une politique de diversification entamée par la dernière direction mais qu’il convient d’amplifier pour faire évoluer le modèle économique, jugé trop dépendant de la presse papier" a souligné le "Le Figaro" qui voit également se dessiner une possible extension avec une reprise du quotidien "La Provence".

Et le quotidien de noter que dans le dossier Paris Turf, l’un des points de crispation s'est tenu dans le site d’Aix-en-Provence avec ses 91 salariés pour les éditions papier. NJJ a proposé de fermer ce site et de reprendre 35 salariés soit en télétravail, soit dans les locaux du quotidien La Provence à Marseille. NJJ détient en effet déjà une participation de 11 % dans le groupe La Provence que contrôle toujours Bernard Tapie. "S’il advenait que NJJ reprenne la participation de l’homme d’affaires, Xavier Niel réussirait à reconstituer le pôle PACA de l’ancien groupe Hersant qui regroupait Nice-Matin et La Provence, avec en perspective de substantielles synergies à mettre en place", relève Le Figaro.