Emploi : la CASA multiplie les pistes et les succès

Posté dim 27/12/2009 - 23:05
Par admin

La Maison de l’Emploi et Initiative Agglomération Sophia Antipolis bouclent l’année sur leur 31... succès. "Starteo, à Châteauneuf, et le forum "Ojectif emploi" sont les autres pistes ouvertes par la CASA pour soutenir l’économie.

Dans un contexte économique toujours tendu, la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis multiplie les initiatives pour soutenir les entreprises et les demandeurs d’emplois. Dans ce domaine, les efforts fournis tout au long de l’année 2009, en dépit des fluctuations nationales et internationales, ont porté leurs fruits. Coup de projecteur sur trois dossiers qui sont autant d’encouragements à poursuivre sur la voie choisie. Maison de l’Emploi Dans son numéro du 26 septembre dernier, CASA INFOS relatait l’aventure heureuse de trois habitants du territoire de la Communauté d’agglomération Sophia Antipolis relancés grâce à l’attribution de prêts d’honneur – taux "0", remboursable sur trois ans, sans garantie ni caution – pour créer ou reprendre des entreprises.

A l’heure d’un premier bilan, la Maison de l’Emploi et Initiative Agglomération Sophia Antipolis, structures voulues par le président Jean Leonetti afin de peser concrètement sur le problème du chômage, font état de l’aboutissement, depuis janvier dernier, de 31 dossiers (16 créations et 15 reprises pour 103 personnes accueillies).

Et il n’est pas inutile de remarquer que 11 des 16 communes de la CASA sont concernées, preuve de la cohérence et de la solidarité territoriale de l’agglomération, d’Antibes à Villeneuve-Loubet, Vallauris ou Valbonne, en passant par Biot, Courmes, Roquefort ou Saint-Paul...

Si le montant des prêts d’honneur s’élève à 231 000 euros – soit une enveloppe moyenne de 7 500 euros – il a généré plus de 1,4 million d’euros de prêts bancaires, l’association des deux ayant permis l’ouverture d’une auberge communale, d’une crêperie, d’un centre de bien-être, d’une activité de fabrication de prothèses dentaires, d’un atelier de lavage de véhicules à la vapeur, d’un négoce de couteaux, d’un salon de coiffure... Bref d’activités de proximité qui ont, de surcroît, généré au total 56 emplois... Les résultats sont supérieurs aux attentes, dès la première année !

Contacts : mde@agglo-sophia-antipolis.fr ; initiative@agglo-sophia-antipolis.fr

Starteo Unique

Startéo Unique dans le département et sans doute aussi en région PACA. Le bâtiment qui sera réceptionné au mois de janvier 2010 sur la commune de Châteauneuf est à lui seul une petite révolution puisqu’il abritera sur 250 m2, divisés en 15 bureaux et 2 salles de réunion, à la fois des start-up et des adeptes du télétravail. Les deux activités permettront d’atteindre l’équilibre d’une structure souhaitée par Jean-Pierre Maurin, vice-président de la CASA et maire de Châteauneuf.

L’aspect pépinière d’entreprises – de moins de 3 ans – est certainement le plus connu. Précisons que grâce au soutien de la CASA de jeunes entrepreneurs pourront, durant un bail à tarif préférentiel de 24 mois renouvelable 1 fois, bénéficier des services mis à leurs disposition ainsi que d’un accompagnement pour lancer leur activité. Moins connu, en revanche, l’aspect télétravail, cette façon d’exercer une profession étant marginale en France puisqu’elle ne touche que 2 % des travailleurs contre 52 % aux Etats-Unis.

Là encore Starteo met à disposition des "télétravailleurs" bureaux et équipements à condition qu’ils résident à Châteauneuf ou dans sa périphérie immédiate et que leur société soit à distance respectable, le but étant de limiter les déplacements et les pertes de temps inhérentes aux trajets domicile-travail. L’association "pépinière d’entreprises / centre de télétravail" sera, en outre, favorables aux échanges et à l’éclosion d’idées.

Contact : starteo@agglo-casa.fr

Forum "Objectif emploi"

Le 1er forum "Objectif emploi" organisé au Fort Carré au mois de novembre en relation avec la direction départementale du travail et "Pôle emploi", se distinguait des autres manifestations de ce type pour une seule et bonne raison : toutes les entreprises participantes – 23 – avaient en stock des offres à pourvoir, 77 au total. Le succès fut au rendez-vous, chaque recruteur recevant en moyenne quarante personnes pour un entretien motivant. Un emploi potentiel était au bout de la discussion... Une deuxième édition est programmée d’ores et déjà pour 2010.

Ajouter un commentaire