ShareThis

Aéroport : Métropole et région PACA vont vendre 4% des 5% de leurs parts

Comme l'avait déjà fait le Département en septembre 2016, dans la foulée de la privatisation de l'aéroport Nice Côte d'Azur, la Métropole et la Région PACA vont vendre chacun (valorisation 100 M€), 4% de leurs 5% de parts dans la Société Aéroportuaire azuréenne qui gère les plateformes de Nice, Cannes-Mandelieu et Saint-Tropez. A l'issue de l'opération, le consortium Atlantia (groupe Benetton, EDF Invest et Monaco) détiendrait 72% des parts s'il est acquéreur des 8%, la CCI Nice Côte d'Azur 25%, le reste étant réparti à 1% chacun entre la Région PACA, le Département et la Métropole.

Après le Département, la Métropole Nice Côte d'Azur et la Région Paca ne vont garder que 1% du capital d'Aéroport Côte d'Azur et vont céder 4 % des 5% de parts qu'ils détiennent dans le capital de la société aéroportuaire azuréenne. C'est ce qu'a annoncé hier Christian Estrosi à l'occasion de la présentation du plan d'investissement de la Métropole Nice Côte d'Azur. Pour le président de la Métropole, il s'agit de valoriser ces parts pour réduire la dette et investir. Cela tout en gardant, avec les 1%, une place au conseil de surveillance et un regard sur les grandes décisions stratégiques.

La Métropole compte ainsi "valoriser" ces 4% à hauteur de 100 millions d'euros soit plus que le Département qui, en septembre 2016, avait engagé la vente de ses 4% (il a lui aussi gardé 1%) au consortium Atlantia à hauteur de 80 millions d'euros. A l'issue de l'opération, le groupe Atlantia (groupe italien Benetton majoritaire, associé au français EDF Invest et désormais à la Principauté de Monaco) disposerait de 72% des parts de la société aéroportuaire s'il acquiert les 8% en vente, le reste du capital se répartissant entre la CCI Nice Côte d'Azur (25% des parts qui se trouveraient ainsi valorisées à 625 M€) et la Métropole NCA (1%), le Département (1%) et la région PACA (1%).

A noter d'autre part que Monaco, de son côté, est devenu l'un des actionnaires importants de la société qui gère les aéroports de la Côte d'Azur (Nice mais également Cannes et Saint-Tropez) après avoir racheté en juillet 2017, 12,5% des parts du consortium Altantia alors réparti à 75% Benetton et 25% EDF Invest,  pour un montant de l'ordre de 130 millions d'euros. Pour mémoire, le rachat des 60% des parts de l'état dans la société aéroportuaire azuréenne fin juillet 2016 s'était fait sur un montant de 1,2 milliards d'euros, ce qui valorisait l'aéroport à 2 milliards d'euros.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011