ShareThis

Antibes : le "Pôle métropolitain" de l'Ouest des AM lancé ce jeudi

On en saura un peu plus, demain, sur ce que va recouvrir le futur "pôle métropolitain" de l'ouest du département. Il avait été amorcé la semaine dernière par la concrétisation d'un premier projet de réseau de 95 bornes de recharges pour véhicules électriques réparties sur le territoire des trois communautés d'agglomération du bassin Antibes-Cannes-Grasse. Mais c'est demain, jeudi 8 février, à 11 heures au Théâtre Anthéa d'Antibes que se fera son lancement en présence de Charles-Ange Ginesy, président du Département et des présidents des trois communautés d'agglomération, Jean Leonetti pour la CASA, David Lisnard pour Cannes Lérins et Jérôme Viaud pour le Pays de Grasse.

Avant cette réunion, quelques indications sur ce que pourrait être le Pôle métropolitain ont été données dans de récentes déclarations de l'ancien président du Conseil départemental, Eric Ciotti, désormais uniquement député. Alors qu'il est question aujourd'hui d'une disparition progressive des départements, Emmanuel Macron, le président de la République, n'a pas caché son souhait de commencer le mouvement par une fusion département et métropole dans les territoires très urbanisés comme celui des Alpes-Maritimes.

Mais pour Eric Ciotti, la mise en place des métropoles n'a pas permis de faire baisser la dépense publique et a même engendré des coûts supplémentaires conséquents (ce qui n'était évidemment pas le but recherché). Dans un objectif d'économie, la constitution de Pôles métropolitains, comme celui qui va être lancé sur l'ouest des Alpes-Maritimes, pourrait apporter une réponse. Ces structures légères, destinées à la réalisation d'actions et de projets concrets, pourraient se montrer efficaces sans augmenter la dépense publique. Premiers éléments de réponse demain quant à la forme et au contenu du Pôle métropolitain ouest azuréen.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011