ShareThis

Cannes : Francis Huster en solitaire dans le Bronx

Cannes accueille demain soir au Théâtre Croisette Francis Huster dans Bronx, une pièce autobiographique de Chazz Palminteri relatant l’enfance et l’adolescence d’un jeune gamin élevé au cœur du Bronx et partagé entre les valeurs que lui inculque son père et la fascination qu’il éprouve pour le caïd du coin. Seul sur scène, Francis Huster relève un véritable défi en incarnant 18 personnages. Porté par un texte rempli de pureté, d’humour et d’émotion, il parvient à retranscrire l’humanité de tous ces personnages et à plonger le spectateur dans l’univers scorsesien de ce monde de caïds.

Francis Huster donne de sa personne dans "Bronx" en incarnant 18 personnages (DR © Ingrid Mareski)

Francis Huster sera demain soir à Cannes sur la scène du Théâtre Croisette dans Bronx, une pièce autobiographique de Chazz Palminteri que Robert de Niro a adaptée en 1993 au cinéma pour son premier film en tant que réalisateur Il était une fois le Bronx ... L’histoire se déroule en effet dans ce quartier new-yorkais en pleine ébullition où la mafia règne sans partage. Du haut de ses 9 ans, le petit Cologio observe le monde des affranchis en étant particulièrement fasciné par leur chef Sunny. Un soir, il est le témoin d’un meurtre perpétré par Sunny mais ne dit rien, ni à son père, ni à la police. Le gangster lui en est reconnaissant et le prend sous son aile. En grandissant, le môme résistera-t-il à l’attrait de l’argent facile ? Le public le verra en tout cas hésiter entre le mode de vie que lui propose le milieu et celui de sa vraie famille. Il était une fois le Bronx est en fait une histoire universelle sur l’enfance, l’importance de l’éducation, la transmission des valeurs qui vont nous donner la force de nous affirmer, tout ce qui nous prépare à la vie, à faire les bons choix et à ne pas gâcher son talent.

Francis Huster seul en scène

Comme toute histoire sur la Mafia, Bronx fait appel à de nombreux personnages et le texte semble à priori plus cinématographique que théâtral, même si c’est à l’origine d’un incroyable one-man-show de 18 personnages, écrit par un auteur d’origine sicilienne qui a lui-même vécu le parcours initiatique de ce jeune gamin new-yorkais. Habitué des spectacles en solo avec notamment à son actif Sacha le Magnifique et La Peste, Francis Huster relève le défi en endossant sur scène le rôle des 18 personnages, passant de celui du petit Colio qui a l’impression d’être le Roi du Monde, à ceux des rudes affranchis comme Eddy la Poisse, Frankie Tranche de Cake ou La Baleine, en passant par celui du père de Colio, un honnête chauffeur de bus, ou en encore de Phil le colporteur. Porté par un texte rempli de pureté, d’humour et d’émotion, Francis Huster parvient à retranscrire l’humanité de tous ces personnages et à plonger le spectateur dans l’univers scorsesien de ce monde des caïds qui font régner la terreur.

Bronx de Chazz Palminteri avec Francis Huster – Théâtre Croisette – Hôtel JW Mariott – 50 La Croisette – Cannes. Jeudi 7 mars à 20h30.  


ShareThis

Publier un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011