ShareThis

Cannes : la révolution digitale au cœur du MIPIM 2015

"Big et Open data" au service des professionnels de l'immobilier, impact du "crowdfunding", économie de partage, sessions de pitching de start-ups spécialisées dans la gestion en ligne : le Marché International des professionnels de l'immobilier au palais des festivals du 10 au 13 mars a mis la révolution digitale au cœur de sa 26ème édition.

Des conférences à la pointe de l’innovation sur le "Big et l’Open Data", ou sur l’impact du "Crowdfunding" : ce n'est pas là ce qui figure au programme d'un nouveau congrès informatique mais bien de celui d'un salon ouvrant sur une activité beaucoup plus classique comme l'immobilier. Et pas n'importe quel salon, puisqu'il s'agit du MIPIM, le Marché international des professionnels de l'immobilier, plus gros salon européen du genre. L'édition 2015, la 26ème qu'organise Reed Midem, se tiendra à Cannes du 10 au 13 mars 2015 et a choisi en effet de se placer à l’avant-garde en prenant comme sujet phare la révolution digitale.

Mieux comprendre les opportunités ouvertes par l'ère digitale

L’innovation digitale combinée à une évolution profonde de la société qui tend à renforcer la participation directe des citoyens, touche tous les secteurs de l’économie. Avec des conférences sur l'économie numérique appliquée au secteur de l'immobilier, par des présentations de startups proposant des solutions de gestion en ligne, le MIPIM veut offrir aux professionnels la possibilité de mieux comprendre les opportunités que cette nouvelle donne leur ouvre.

C'est ce qu'explique Filippo Rean, directeur de la division immobilier chez Reed MIDEM. "Le digital a un réel impact sur de nombreux secteurs tels que la santé, la communication, la finance ou le divertissement. Même si elle n’est pas la première concernée par la révolution digitale, l’industrie de l’immobilier se doit de s’interroger sur la manière dont elle pourra s’adapter à son tour aux grands mouvements actuels de notre société. Le MIPIM s’inscrit dans cette réflexion en s’appuyant sur des visions d’experts et des exemples concrets pour illustrer les nouvelles opportunités qui s’ouvrent aux professionnels de l’immobilier."

Des conférences allant du "Big Data" au crowdfunding

Le programme de conférences du MIPIM abordera ainsi plusieurs grandes tendances qui se dégagent de la thématique digitale liée au secteur de l’immobilier. Tout d’abord le stockage et l’analyse des données massives, appelés également Big et Open Data, dont peuvent désormais disposer les entreprises grâce à des outils numériques de plus en plus sophistiqués. Que peuvent apprendre les professionnels de leurs clients qui pourrait leur permettre d’accroître leur chiffre d’affaires ? Ce sujet sera débattu par des experts lors de la session : "Big et Open Data : impact sur le marché immobilier", le jeudi 12 mars à 16h.

Cette masse d’informations disponibles peut-elle remettre en question la relation entre préteurs et emprunteurs ? C’est la question que posera Gemma Haley, directrice associée de Loan Market Association, association basée au Royaume-Uni dont l’objectif est de faciliter les liquidités de ses clients et promouvoir leur crédit en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA), lors d’une session le jeudi 12 mars à 14h30.

Enfin, optimiser la gestion de masse de données signifie disposer d’outils innovants et performants. C’est ce défi que proposent de relever 8 start-ups qui viendront présenter leurs solutions à un jury de professionnels lors d’une session de pitching basée sur les émissions de télévision "Shark Tank" aux Etats-Unis et "Dragon’s Den" au Royaume-Uni. Parmi ces start-ups, on compte notamment Juwai.com (Chine) et Hightower (Etats-Unis), des portails en ligne proposant des solutions de gestion d’actifs immobiliers. Cette session, co-organisée par Lennar International, se tiendra le mercredi 11 mars, de 15h à 16h30 et donnera la parole à Simon Henry, co founder and co CEO chez Juwai.com (Chine) et Brandon Weber, Founder & CEO chez Hightower (Etats-Unis).

L'économie de partage marque-t-elle la fin de la propriété?

L’économie participative qui s’appuie largement sur l’innovation digitale, sera également un grand thème du MIPIM 2015. En effet, ce mouvement remet en question certains fondamentaux de l’industrie immobilière et la crise financière n’a fait qu’accélérer ce mouvement. Ainsi une tendance comme le "crowdfunding" commence à sortir de la simple initiative individuelle et peut désormais être utilisée à plus grande échelle pour financer des projets immobiliers. S’agit-il d’une tendance provisoire ou permanente ? Le sujet sera débattu lors de la session : "Crowdfunding : un outil qui va changer la donne ?", le mardi 10 mars à 14h30. Elle donnera la parole à Scott Picken, Founder and Senior Managing Partner chez Wealth Migrate (Afrique du Sud) et Souleymane-Jean Galadima, Associate Director, chez WiSEED Immobilier (France).

Si on fait le parallèle avec d’autres secteurs d’activité tels que l’automobile, le transport ou le tourisme, l’économie de partage marque-t-elle la fin de la propriété ? Quel modèle économique peut émerger de ce mouvement dans l’industrie immobilière ? Une session intitulée "La fin de la propriété ?" et co-organisée par Allianz sera proposée sur le sujet, le mardi 10 mars à 17h00. Big data, crowfunding, gestion en ligne, économie de partage : autant de sujets qui sont déjà familiers à la communauté sophipolitaine ou high tech azuréenne!


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011