ShareThis

Cannes : le Festival des Jeux s'ouvre aux courses de drones

Une nouveauté qui fait le buzz au Festival des Jeux de Cannes, du 22 au 24 février au Palais des Festivals : l'ouverture aux drones avec la sélection, pour la Drone Champions League (DCL), des 200 meilleurs joueurs du simulateur officiel de course de drones DCL - The Game, dimanche salle Debussy.

Jeux de société bien sûr, jouets et jeux d'enfants, mais également et de plus en plus jeux vidéo, simulation et escape games : le Festival des Jeux de Cannes n'est plus à présenter. C'est désormais une référence, une icône du genre. Pour la 33ème édition, qui aura lieu au palais des festivals du 22 au 24 février prochain, on retrouvera tout ce qui a fait son succès : ce mélange entre joueurs chevronnés et néophytes, entre compétition, exposition, découverte, concours de l'As d'or pour le meilleur jeu de l'année, conférences, ateliers. Un mix entre tournois d'échecs et de Wargames, entre compétition de scrabble, grand prix de belote et Cannes FIFA 19 Cup. Les jeux dans tous leurs états. Ouverture de 10 à 19 heures. Gratuit.

Mais, une nouveauté cette année devrait faire le buzz : l'ouverture aux drones avec la Drone Champions League à laquelle prendront part quelque 200 joueurs parmi les meilleurs de la discipline (dimanche 24 février de 10 à 19 heures au Théâtre Debussy).

"Une nouvelle compétition audacieuse et spectaculaire"

Principale course de drones du monde, la Drone Champions League (DCL), organise ainsi en plein Festival des Jeux sa première sélection pour découvrir les meilleurs jeunes pilotes du monde : les 200 meilleurs joueurs du simulateur officiel de course de drones DCL - The Game seront invités à prendre part aux qualifications à Cannes où les équipes professionnelles prendront chacune au moins un des finalistes dans leurs rangs pour la saison à venir. "Une phase de qualification ouverte au public. Une nouvelle compétition audacieuse et spectaculaire, qui réunit à la fois le sport et le jeu, au service de l’attractivité de la destination", a souligné David Lisnard, maire de Cannes.

Tandis qu’il est plus qu’improbable qu’un joueur de football sur une simulation FIFA soit jamais désigné pour jouer avec Messi, Ronaldo et Neymar dans la Ligue des Champions de l’UEFA, la Drone Champions League est différente. "Les pilotes du monde entier ont la chance d’assurer leur participation, pour prendre part au simulateur de course de drones DCL-The Game puis de se qualifier pour concourir parmi les meilleurs de la course de drones" assure le CEO de DCL Herbert Weirather.

Le processus de qualification via DCL - The Game vise à permettre des conditions égales pour tous les jeunes pilotes ambitieux, les équipes professionnelles DCL découvriront ainsi les meilleurs d’entre eux. "DCL - The Game est également si incroyablement réaliste que nous l’utilisons en réalité pour préparer les pistes difficiles de DCL", explique le pilote de drone DCL Angelo Felchle (Équipe Air Carvers, Allemagne). "Il est parfaitement logique de donner aux jeunes pilotes la chance de se qualifier pour la sélection via le jeu. Il est étonnant de voir combien les qualités qui vous font réussir sur votre PC peuvent être transférées aux vraies courses". Une sélection à suivre dans la grande salle du Théâtre Debussy.

Lors de la conférence de presse de présentation : De gauche à droite, Nadine Seul, commissaire générale du Festival International des Jeux, Mike Hoehsl, directeur des opérations DCL, Benedikt Brandneir, directeur commercial DCL, Mirko Cesena, pilote professionnel de Drone, double champion du monde.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011