ShareThis

Constellation O3B : 4 satellites de Thales Alenia Space lancés d'un coup

Quatre nouveaux satellites de la constellation O3b fabriqués par Thales Alenia Space ont été lancés avec succès vendredi du centre spatial guyanais par une fusée Soyouz. Ils rejoindront en orbite 12 satellites déjà construits par le groupe cannois pour le compte de SES Networks et de ses services télécom et Internet.

Lancement réussi vendredi pour la quatrième grappe de satellites de la constellation O3b (l'acronyme de Other 3 Billions, en référence aux trois milliards de personnes non encore couvertes par Internet dans le monde). Fabriqués par le constructeur cannois de satellites Thales Alenia Space, pour le compte de SES Networks, ces quatre nouveaux satellites ont été lancés depuis le centre spatial guyanais par une fusée Soyouz. Ils viendront compléter, enrichir et harmoniser la constellation O3b actuelle qui comporte 12 satellites déjà construits par Thales Alenia Space, et opérationnelle en orbite depuis 2014. Ensemble, ils offriront plus de capacité, une couverture améliorée, une efficacité accrue et une plus grande fiabilité. (Photo DR : les satellites de la constellation O3B en construction dans les salles blanches de Thales Alenia Space).

Grâce à ces satellites de haute performance, SES Networks, l'unité commerciale de SES consacrée aux réseaux de données, fournit des services large bande aux opérateurs télécoms et de téléphonie mobile, aux fournisseurs de services Internet, aux entreprises, aux clients mobiles, ainsi qu’aux secteurs de l’énergie et gouvernementaux. Positionnés à 8 000 km d’altitude le long de l’équateur, soit quatre fois plus proches que les satellites géostationnaires, ces satellites en bande Ka proposent des services de télécommunications et de liaison Internet par satellite à la vitesse de la fibre tout autour du globe.

Avec cette nouvelle grappe mise en orbite, les équipes de Thales Alenia Space ont pu également célébrer le coup d’envoi des lancements 2018 avec ses partenaires de longue date SES Networks et Arianespace. Cela, après avoir livré en orbite 46 satellites de télécommunication en 2017.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011