ShareThis

Dominique-Claire Mallemanche : une sous-préfète de Grasse au profil atypique

Avec Dominique-Claire Mallemanche, 54 ans, nommée fin février sous-préfète de Grasse en remplacement de Claude Serra, promu préfet de la Creuse il y a un peu plus d'un mois, c’est un profil atypique qui intègre l’institution préfectorale. Sur le réseau social Viadeo, on peut noter qu'elle est spécialisée dans l'intelligence économique, le lobbying et que son profil professionnel est très international. Sortie de l'ENA (promotion Fernand Braudel) en 1987, elle a commencé sa vie professionnelle comme chef du bureau des affaires juridiques, financières et fiscales du Ministère de l'Economie et des Finances (Industrie).

Mais depuis, l'essentiel de sa carrière s'est effectué dans le privé. Associé-Gérant de Persephone (lobbying institutionnel à Paris, Bruxelles, Washington) de 1990 à 1996, puis d'Eleusis (lobbying en Afrique Centrale, formations individuelles des techniques d'approche et de convictions), de 1996 à 2000, Pdg de Strela S.A (négoce international) de 1995 à 1997, elle part ensuite chez Thales International.

De 2000 à 2001, elle est directrice du développement (développement de l'activité sur la zone Asie-Pacifique, conduite d'études stratégiques). De 2001 à 2005, toujours chez Thales International, elle opère à la Direction de la stratégie des pays émergents. Elle revient ensuite à la charnière entre le privé et le public comme Déléguée Interministérielle Adjointe au projet Eurodisney, poste qu'elle occupait depuis 2009 avant d'être nommée sous-préfète de Grasse. La date de sa prise de fonction n'a pas été donnée.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011