ShareThis

Dream Up : pionnier des WebTV

Imaginer, concevoir : c'est sous le signe de l'imagination que la start-up s'est placée. Dream-up, à Sophia Antipolis, est en passe de devenir le numéro un des WebTV Agency.



On pourrait commencer l'histoire de Dream-up par 'il était une fois'. A l'origine du projet Dream-Up, trois garçons, âgés de vingt-deux ans : Stéphane Hermet, Guillaume Ferrari et Julien Cuny, tous passionnés d'informatique. 'En 1998, nous suivions attentivement les développements d'Internet. Nous avons compris que de plus en plus de gens allaient se lancer dans l'aventure et qu'il faudrait à un moment ou à un autre répondre à leurs besoins.'

Prestataires de services high-tech

Les trois garçons décident d'unir leurs compétences et de créer Dream-up. 'C'était malgré tout risqué car nous n'avions que très peu de fonds et pour tout matériel nos ordinateurs personnels'.L'idée de départ était de fournir des prestations technologiques. Avec pour premier client France 3, le trio frappe un grand coup d'entrée. 'On nous a demandé de faire de l'habillage de chaîne. Il s'agissait d'animer en 3D, le générique du journal spécial Festival de Cannes.'

En 1999, ils rencontrent leur 'bonne fée' en la personne de Bruno Puech, ingénieur de réseaux chez Alcatel et président de 'Hermès Partenaire', association d'aide aux starts-up. Ils lui soumettent leur projet de développement de Dream-Up. 'Il nous a proposé de prendre part au salon télécommunications de Genève. Nous avons effectué une démonstration sur le stand d'Alcatel. Bruno est devenu Business Angel de Dream-Up et en assure la présidence.'

Depuis, Dream-Up assume à fond son rôle de Web TV Agency. 'Nous collons au plus juste aux besoins de nos clients et évitons de nous projeter dans des secteurs ou la demande est encore embryonnaire,'souligne Bruno Puech.
La société propose son savoir-faire aussi bien pour conception graphique de sites web que pour le développement informatique. Grâce à l'expérience acquise par le biais de ZeWebTV, la chaîne de Julien Cuny, Dream-Up met à la disposition d'utilisateurs éventuels des moyens et des services de prises de vues vidéo et de reportage. Mais elle peut également réaliser l'encodage de séquences pour la création de 'stream'. Et héberger ces 'stream', dans un réseau paneuropéen de serveurs de fichiers de forte capacité.

Les clients de Dream-Up ne sont autres que France télécom, la chaîne Arte, ou même plus surprenant,la Fédération Française de sports de glace. 'Lors des championnats du Monde qui se sont déroulés à Nice, elle a fait appel à nos services. Nous avons développé pour elle un système de réservations 'On line' et 'Off line'. Quatre-vingt dix mille places ont ainsi transité par le système mis en place par Dream-Up...'



Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011