ShareThis

EIT Digital : l'Europe de l'innovation et de l'entrepreneuriat à Sophia

Installé au Campus SophiaTech, EIT Digital, le dispositif européen pour l'innovation et l'entrepreneuriat commence à prendre sa place. Ouvert en juin 2014, il vient de recevoir sa première promotion avec le Master Data-Science de l'Université et d'accueillir sa première start-up, l'italienne Nively sur la géolocalisation du matériel médical hospitalier.

S'il est resté plutôt discret jusqu'à présent, EIT Digital, installé au Campus SophiaTech, n'en constitue pas moins un nouveau dispositif européen qui commence à prendre toute sa place dans la technopole et vient enrichir l'écosystème azuréen de l'innovation et de l'entreprenariat. Inauguré en juin 2014 sous le nom d'EIT ICT Labs, il est devenu cet été EIT Digital et a accueilli récemment sa première promotion étudiante, celle du nouveau Master en data sciences de l'université, ainsi que sa première start-up à développer, l'italienne Nively sur la géolocalisation du matériel médical hospitalier.

Education, entreprise et Business Développement à l'échelle européenne

Implanté dans 9 pays européens, EIT Digital dispose en France, outre à Sophia Antipolis, d'une antenne à Paris et à Rennes sur une vocation globale qui est de piloter la digitalisation de la société. Pour Bruno Le Dantec, un ancien d'Inria et d'Ercim, son "colocation manager" dans la technopole, l'activité couvre trois terrains : l'éducation avec la prise en charge du volet innovation et entrepreneuriat; l'entreprise avec la mise en place de projets collaboratifs transeuropéens pour assurer le passage au marché; le business développement avec l'accélération de sociétés à fort potentiel de croissance.

C'est sur le volet éducation qu'EIT Digital Sophia assure une partie de la formation du premier master en Data Science qu'a ouvert l'université (une dizaine d'étudiants pour cette première promotion; voir la photo ci-dessus). "Nous sommes chargés d'assurer la partie innovation et entrepreneuriat de leur formation", note Bruno Le Dantec. "Il en est de même pour le Doctorat Training Center (DTC) que nous avons ouvert à l'intention des thésards qui planchent sur des thèmes de ville connectée, d'Urban life ou encore de mobilité urbaine. Les étudiants vont suivre leurs cours en thèse avec leurs encadreurs. Ils viennent chez nous pour la formation spécifique sur l'entrepreneuriat (25 semaines sur les 3 années de leur cursus)."

"Notre rôle est également de voir ensuite si le résultat de leur thèse peut s'intégrer dans un produit. Ces masters et écoles doctorales que nous contribuons à accueillir vont renforcer d'autre part la visibilité de Sophia Antipolis."

Première start-up accueillie, Nively autour de la santé connectée

Pour la partie entreprises, la start-up Nively de Giuseppe Conti et Giulianan Ucelli ouvre le ban. Incubée parallèlement par l'Incubateur PACA Est au Business Pôle, elle ouvre la voie sur ce que peut apporter EIT Digital : regrouper des forces européennes pour créer des start-up pouvant devenir des leaders européens capables d'affronter les meilleurs mondiaux. Nively, dans cette optique, peut devenir un leader dans le domaine de la santé connectée.

Son créneau : la géolocalisation "in door", à l'intérieur des bâtiments, appliquée au matériel médical des établissements hospitaliers. En sachant où se trouve chaque équipement mobile, on évite au personnel beaucoup de temps perdu à des recherches et à l'établissement d'avoir à acheter quelque 30% de matériel en plus pour être sûr d'en avoir toujours sous la main. Nively sera d'ailleurs l'une des premières start-up à intégrer le 27 Delvalle à Nice, bâtiment dédié à la santé connectée.

Une équipe de créateurs de start-ups

Autant de différentes missions pour lesquelles une équipe, composée d'anciens créateurs de start-ups, a été structurée. Autour de Bruno Le Dantec, Thomas Herlin (ex-Keeneo et covoiturage.com), s'occupe du Business Developpement, Jérôme Chifflet (Waidan) de la partie financements européens, Cédric Ulmer (France Lab) des masters et Georges Fronzes des doctorants. A eux d'assurer la montée en puissance d'EIT Digital dans l'écosystème azuréen de l'innovation.

L'équipe d'EIT Digital et de Nively avec, de gauche à droite Cédric Ulmer, Jérôme Chifflet, Giuseppe Conti, Giulianan Ucelli, Bruno Le Dantec et Thomas Herlin.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011