ShareThis

ExoMars : "Cannes goes to Mars" avec Thales Alenia Space

Etape cruciale mercredi 19 octobre en début de soirée pour la Mission ExoMars qui s'est jouée en partie dans les salles blanches de Cannes La Bocca : l’atterrisseur Schiaparelli va atterrir sur Mars. La première fois que l'Europe se pose sur la planète rouge! Pour suivre en direct cet événement historique, la ville de Cannes et le constructeur de satellites organisent une grande soirée au Palais des Festivals pour les Cannois, les participants du MIPCOM et les salariés de Thales Alenia Space. Cannes goes to Mars!

C'est un moment historique auquel la ville de Cannes a voulu associer les Cannois. Mercredi 19 octobre 2016, en début de soirée, la mission européenne ExoMars va connaître une étape cruciale : l’atterrisseur Schiaparelli va atterrir sur Mars. Sur la planète rouge, à plus de 75 millions de kms de notre bonne vieille terre (pour fixer les idées, la distance terre-lune est d'un peu moins de 400.000 kms). Un moment toujours difficile : l'atterrisseur va arriver sur Mars  à la vitesse supersonique de 21.000 km/h lors de la séparation avant de se poser en douceur en 6 minutes seulement. Ce sera la première fois que l’Europe va atterrir sur Mars.

Cette mission spatiale tout à fait exceptionnelle s'est jouée à Cannes, dans les salles blanches de Thales Alenia Space à la Bocca. Élément clé de la mission, la sonde appelée TGO (Trace Gaz Orbiteur) a été fabriquée sur le site cannois La sonde ainsi que des éléments du module de descente Schiaparelli ont été conçus, assemblés et testés dans ses salles blanches pour le compte de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et de l’agence spatiale russe Roscosmos.

Le mercredi 19 octobre est donc une date importante à la fois pour cette mission et pour Cannes. Historique. C'est pourquoi David Lisnard, Maire de Cannes, et Pierre Lipsky, Directeur du site de Thales Alenia Space, ont décidé d'organiser au Palais des Festivals une soirée exceptionnelle baptisée "Cannes goes to Mars", pour suivre en direct l’atterrissage du module de descente Schiaparelli et assister en simultané à l’insertion de la sonde TGO autour de la planète rouge. Cette soirée spéciale est proposée aux Cannois, aux participants du MIPCOM et aux salariés de Thales Alenia Space et leur famille. Elle sera émaillée par des contacts avec le centre de mission de l’ESA situé à Darmstadt qui permettront de suivre en direct les étapes clés de la mission.

Cette mission ExoMars 2016 d’exploration de la planète rouge, quant à elle, a démarré véritablement le 14 mars dernier, par le décollage du site de Baïkonour au Kazakhstan. Elle est fondamentale pour la recherche sur les origines de la vie car elle permettra peut-être de découvrir si la vie a existé ou existe encore sur Mars au stade bactériologique grâce notamment à la sonde TGO détectrice de gaz, en particulier de méthane. L’atterrisseur Schiaparelli qui s’apprête ainsi à atterrir sur Mars mercredi va aussi ouvrir la voie à une deuxième mission en 2020. Il s'agira cette fois de poser un rover sur Mars équipé d’une foreuse pour creuser à 2 mètres de profondeur sous la surface.

Pour Thales Alenia Space, ce sera la deuxième fois mercredi qu'elle va atterrir dans le système solaire après Huygens sur Titan, Lune de Saturne en 2005. Aujourd'hui, avec ExoMars, c'est une autre aventure fantastique qui se poursuit.

A savoir

  • Thales Alenia Space est le maître d’œuvre d’Exomars à la tête d’un consortium industriel de 75 compagnies essentiellement européennes
  • Exomars est une coopération entre l’Agence Spatiale Européenne  et l’Agence Spatiale Russe
  • La mission d’Exomars est dédiée entièrement à la recherche de la vie passée ou présente sur Mars
  • Exomars 2016 se compose d’une sonde appelée TGO pour Trace Gaz Orbiteur et d’un atterrisseur EDM (Entry Descent and Landing) appelé Schiaparelli et prépare une 2e mission en 2020 qui déposera un rover à la surface de Mars et une foreuse qui va creuser à 2m de profondeur
  • La sonde TGO embarque 5 instruments scientifiques et une caméra
  • L’atterrisseur Schiaparelli embarque des instruments scientifiques, une station météo et une caméra
  • Cette mission présente des premières européennes et mondiales
  • L’atterrisseur Schiaparelli répond aux normes de protection planétaire et d’interdiction de contamination
  • Exomars viendra compléter une flotte de 5 orbiteurs déjà en orbite autour de Mars

Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011