ShareThis

Horus Pharma et IHOL, lauréats du Prix de l'Entrepreneur Méditerranée

Deux sociétés azuréennes, Horus Pharma, laboratoire ophtalmologique à Saint-Laurent du Var, prix de l'innovation et IHOL (traitement des déchets) à Nice, prix de l'entreprise d'avenir ont été distinguées hier à Montpellier à l'occasion de la remise du Prix EY de l'Entrepreneur de l'Année 2014 pour la Région Méditerranée.

Deux entreprises azuréennes ont été distinguées hier soir, mercredi à Montpellier, à l'occasion de la cérémonie de remise du 22e Prix de l’Entrepreneur de l’Année 2014 pour la région Méditerranée : Horus Pharma (Saint-Laurent du Var) a reçu le Prix de l’innovation et iHOL (Nice) a reçu le Prix de l’entreprise d’Avenir. Organisé par EY avec le magazine L'Express, le prix de l'Entrepreneur de l'année a été attribué à Mohed Altrad, Président d’Altrad (Hérault). Ce prix est décerné dans sept grandes régions (Est, Ile-de-France, Méditerranée, Nord de France, Ouest, Rhône-Alpes et Sud-ouest) et c'est Mohed Altrad qui représentera la région Méditerranée lors de la cérémonie nationale qui aura lieu le 13 octobre prochain au Théâtre Mogador à Paris.

Outre Horus Pharma et IHOL ont été primés lors de cette soirée : Orchestra Prémaman (Hérault), Prix de l’Entreprise Internationale; Tageos (Hérault), Prix Born Global et Fatima Bellared, directrice de l’URSCOP Languedoc-Roussillon, Prix de l’Engagement Sociétal.

Horus Pharma a été créé en 2003 par Martine (à gauche sur la photo ci-contre de la remise du prix) et Claude Claret, un couple de docteurs en pharmacie. "La société est un laboratoire pharmaceutique indépendant spécialisé dans la recherche, le développement, et la mise sur le marché de produits d’ophtalmologie et de dermatologie. Horus Pharma a pour vocation de se différencier de la concurrence en développant des produits innovants et brevetés, tous sans conservateur. Le laboratoire développe notamment un système inédit de délivrance de produits sans conservateur (le flacon multi-doses I-Free), ainsi qu’un processus de production breveté en dermatologie (Epifree Technology)", a relevé EY.

IHOL à Nice est spécialisée dans la conception, la construction et l'exploitation d'unités de traitement de déchets. Le jury a apprécié le parcours de son fondateur, Frédéric Capayrou. Est également pris en compte le fait qu'iHOL se démarque de la concurrence par sa volonté de maîtriser l’ensemble du processus de vie d’une unité  de valorisation des déchets ménagers : la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance. Concernant les perspectives d'avenir, iHOL est la seule société à proposer des produits à forte valeur ajoutée issus de la valorisation des déchets (Bio Fertis, un engrais normé, ou encore Valor+, un combustible considéré comme une énergie renouvelable).

Voir la fiche qu'EY consacre à Horus Pharma et à IHOL


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011