ShareThis

HTML5Apps: vers la standardisation des paiements Web et mobile

Lancé voilà deux ans et mené en grande partie par l'équipe W3C de Sophia Antipolis, le projet européen HTML5Apps a pour objectif de combler le fossé entre les applications web et les applications natives comme IOS ou Android. Des travaux qui conduisent à l'élaboration de standard pour les futurs modes de paiements sur le Web et sur mobile, paiements qui devraient devenir aussi faciles qu'avec la carte bancaire.

Bilan d'étape pour le projet HTML5Apps autour des futurs standards des paiements sur le Web et sur ceux du Web mobile. Financé par l'Union Européenne, les travaux sont menés en grande partie à Sophia Antipolis avec l'équipe de la branche européenne du W3C (World Wide Web Consortium) forte d'une vingtaine de personnes. Lancé il y a deux ans, HTML5Apps cherche à combler le fossé entre les applications web et les applications natives (celles qui sont dédiées à un système comme IOS, Android ou autre).

Deux ans de travaux qui ont déjà permis d'accélérer le développement des technologies Web standards requises pour rendre les applications HTML5 compétitives avec les applications natives, en particulier dans les domaines des paiements sur le Web et des APIs riches du Web mobile. Avec en ligne de mire des paiements aussi faciles avec son PC, sa tablette ou son smarphone qu'avec sa carte bancaire.

HTML5Apps a initialisé le travail sur les standards des paiements Web au W3C

Dès le départ, les paiements Web ont été identifiés comme une lacune majeure. Aussi, en mars 2014, le projet HTML5Apps a organisé un atelier W3C sur les paiements sur le Web. Il a immédiatement suscité beaucoup d’intérêt de la part de nombreux acteurs du domaine, notamment des banques, commerçants, fournisseurs de solutions de paiement, opérateurs de téléphonie mobile et bien d'autres. Le groupe d’intérêt W3C "Web Payments" a alors été formé. Présidé par des représentants de Bloomberg et NACS, le groupe est composé de 104 participants qui se sont penchés sur les opportunités de standardisation.

Premier mouvement : une collecte des cas d’utilisation, visant à s'assurer que les standards élaborés ont la capacité d'inclure des paiements de business-to-business (B2B) ainsi que des paiements liés aux institutions financières. Cette collecte une fois terminée, le groupe a proposé de standardiser des APIs pour prendre en charge des fonctionnalités telles que l'enregistrement des modes de paiement, l’initiation des paiements et la réalisation des paiements, mettant ainsi en œuvre une base sécurisée et automatisée pour les futurs modes de paiements sur le Web.

Le W3C se trouve donc désormais dans les dernières étapes du démarrage de nouveaux travaux de standardisation visant à simplifier et à sécuriser les paiements sur le Web.

La feuille de route de standardisation sur le Web mobile

HTML5Apps a mené une série d'entretiens auprès de PME européennes pour enquêter sur leur besoin de développement rapide et facile de services innovants sur le Web. Les conclusions de ces entretiens montrent qu’il existe un besoin et un fort soutien pour les standards en cours autour de l'accès hors connexion, des notifications de ‘push’ et de l'accès aux APIs matériel. Lorsque les travaux de développement des spécifications n'avaient pas encore démarré, le projet HTML5Apps les a présentés au groupe d’intérêt W3C "Web & Mobile" afin de signaler de nouvelles opportunités de standardisation.

"Solliciter des commentaires directs de la part des développeurs et des PME européens, nous a permis de mieux comprendre les défis auxquels ils font face lors de l'utilisation d’applications Web en lieu de formats propriétaires", explique Dominique Hazaël-Massieux, responsable scientifique du projet HTML5Apps. "En conséquence, et afin de faciliter l'information, la coordination et la participation de ces développeurs, nous avons assuré la mise à jour périodique de la feuille de route de standardisation."

Au cours des deux dernières années, l'équipe du projet HTML5Apps a publié, sur une base trimestrielle, une feuille de route intitulée "Standards des applications Web sur mobiles". Plébiscité par les développeurs Web, ce document résume les différentes technologies développées au sein du W3C, améliorant ainsi les fonctionnalités des applications Web dans le contexte mobile.

La dernière édition de cette feuille de route a été publiée en août 2015. Elle comprend notamment des ajouts liés aux nouveaux travaux tels que la charte proposée pour un groupe de travail des paiements sur le Web (voir "Standards for Web Applications on Mobile")


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011