ShareThis

Jacques Thieck : de la grande distribution à Echo

Passionné d'informatique, l'ancien directeur de magasin Monoprix est depuis deux ans le chef d'orchestre du moteur de recherche 'Voilà'. Itinéraire d'un 'touche à tout'...



Jacques Thieck, webmaster de la société Echo, est ce qu'il est convenu d'appeler un self-made man en informatique. Comme beaucoup de webmasters, il s'est forgé un savoir en la matière grâce à une volonté farouche de réussir dans un univers où l'amateurisme est proscrit. Depuis quelques mois sa fonction au sein du groupe a évolué. Il s'occupe d'adaptation de scripts, mais aussi de management...

Monoprix mène à tout, ou presque!

Jacques Thieck débute sa vie professionnelle dans les années 80 avec un BTS Action commerciale en poche. Son choix de carrière se porte vers la grande distribution. Très vite, il accède au plus haut échelon, en devenant directeur de magasin.

Ses capacités et un sérieux à toute épreuve lui valent d'être nommé à la tête d'un Monoprix à Cergy Saint-Christophe, dans le nord de Paris. Mais Jacques Thieck, qui est originaire du sud de la France, s'ennuie et se prend à rêver des rivages de sa Méditerranée natale.

'Je dois reconnaître que l'on m'avait offert une super promotion. Avec une soixantaine de personnes sous mes ordres. J'avais en charge, la gestion du personnel, la comptabilité etc.... Mon implication était totale. Mais je n'aimais pas l'ambiance. Les problèmes de délinquance au sein du magasin et les horaires lourds qu'il me fallait assurer sont venus empoisonner mon quotidien'.

Le parcours d'un passionné

Une opportunité s'offre alors à lui. Elle va lui permettre d'amorcer un virage décisif pour sa future orientation. 'Je me suis lancé dans les assurances. Ce n'était pas vraiment ma voie et, soit dit en passant, je n'ai pas tardé à m'en rendre compte. Mais cela m'a permis dans de revenir sur la Côte.

Jacques commence alors à s'intéresser au monde de l'Internet. 'Je surfais dans mon coin, comme tout un chacun au début des années 90. Trouver un emploi dans ce domaine, qui me fascinait, était impensable. D'autant que je n'avais aucun diplôme en informatique.'A l'époque, pourtant, cela ne constituait pas à proprement parler un handicap car il n'existait alors aucune formation véritable aux métiers du Net.

Jacques décide de s'inscrire au CNAM en section 'informatique et réseaux' (il passe trois unités de valeur) ainsi qu'à l'APEC (Association pour l'emploi des cadres). Là, il tombe sur une annonce émanant de la société Echo qui recherche un webmaster. 'J'ai été auditionné par les dirigeants. Je crois pouvoir affirmer que mon éclectisme les a séduits.'

Dans un premier temps, il effectue la liaison entre les pages Web et le moteur de recherche. ' Je faisais de la simple mise en ligne de pages et de l'intégration de maquettes. En quelques mois, je me suis retrouvé dans un rôle de chef d'orchestre en devenant une courroie de transmission entre la technique et le marketing.'Jacques Thieck se définit aujourd'hui comme un passage obligé dans l'entreprise. 'Je coordonne tous les projets et je suis le lien un peu logique entre tous les membres de la société. Finalement je continue à être un touche à tout et ça, j'adore!'


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011