ShareThis

La Corée va explorer la lune avec Thales Alenia Space

Thales Alenia Space en Espagne va contribuer au Programme d'Exploration Lunaire Coréen et sera chargé de fournir des données de la Lune à la Terre. Le constructeur de satellites a annoncé hier de Madrid la signature d’un contrat avec l’Agence Spatiale Coréenne KARI – (Korea Aerospace Research Institute), visant à fournir l’élément de communication pour le démonstrateur KPLO (Korea Pathfinder Lunar Orbiter), une sonde à orbite lunaire dont le lancement est prévu en décembre 2020. Ces équipements seront chargés de transmettre à la Terre les données recueillies par les instruments à bord de l'orbiteur.

La mission KPLO est la première étape du Programme d'Exploration Lunaire Coréen, qui comprendra par la suite un deuxième orbiteur lunaire et un module d'atterrissage qui lui-même devra déployer un rover sur la surface de la Lune en 2022. TAS n'en est pas à sa première collaboration avec la Corée du Sud. Elle a ainsi récemment reçu du KARI le Prix d’Excellence Fournisseur suite à l’étroite collaboration entre les deux sociétés dans le récent programme GEO-KOMPSAT-2, pour lequel Thales Alenia Space a livré trois panneaux de communication, intégrés et testés dans ses salles blanches en Espagne.  


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011