ShareThis

Le bel hiver des stations de ski azuréennes : + 34% de chiffre d'affaires (18,35 M€)

Pluie sur la Côte, mais neige en montagne! Grâce à un enneigement exceptionnel, la saison 2012-2013 des stations de ski a explosé les compteurs avec un chiffre d'affaires de 18,35 M€ en hausse de 34% par rapport à la précédente saison. Petit bémol : une tendance à la pratique des sports d’hiver à la journée, plutôt qu’aux séjours touristiques hébergés en stations.

A la sortie d'un hiver économiquement morose et à la météo pluvieuse comme jamais, le bilan de la saison de ski 2012-2013 des 15 stations azuréennes a de quoi réconforter. Grace à un enneigement exceptionnel, les principales stations du département ont en effet enregistré une activité record avec un chiffre d’affaires total de 18,35 millions d’euros, en augmentation de 34 % par rapport à la saison 2011/2012. Ce résultat apparaît comme une bouffée d’oxygène pour l’économie départementale, même si le chiffre d'affaires de la montagne tient encore du "flocon de neige" par rapport à celui du tourisme de la Côte qui se chiffre en milliard d'euros.

Un bilan qui a été aussi présenté tout sourire cette semaine au Conseil général par Eric Ciotti, président de l'assemblée départementale, en présence de Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d'Azur, Alain Gumiel, président du CRT Côte d'Azur et Charles-Ange Ginésy, député-maire de Valberg et d'une soixantaine de professionnels du tourisme des Alpes-Maritimes.

Un enneigement exceptionnel

L'enneigement ? La saison restera marquée d'une pierre blanche. La neige est tombée abondamment tout au long de l'hiver, offrant aux skieurs des conditions de ski optimales, et permettant une ouverture précoce des stations (le 8 décembre 2012) et des fermetures tardives. La plupart des stations ont ainsi assuré une ouverture jusqu'au week-end de Pâques. Les stations de Auron et Isola prévoient même une fermeture au 21 avril. Des conditions qui auront été rarement aussi favorables.

En termes hôteliers, les taux d’occupation des hébergements marchands sont restés stables par rapport à 2011/12. L’occupation est en légère hausse sur décembre-janvier, mais en légère baisse sur février-mars. Il apparaît que la tendance, cette année, est surtout au développement de la pratique des sports d’hiver à la journée, plutôt qu’aux séjours touristiques hébergés en stations. La situation économique avec des restrictions de budget pour les familles y est sans doute pour beaucoup. Mais on peut s'interroger aussi sur une offre d'hébergement qui n'est pas toujours à la hauteur des superbes domaines skiables azuréens.

2.500 emplois qui dépendent de l'activité ski

Au final, ont conclu les élus, ce bon bilan est une excellente nouvelle pour l’économie dans le département, où près de 2500 emplois dépendent de l’activité ski. L'occasion aussi pour le département de valoriser son action en faveur de la montagne. Pour l’année 2012, la participation départementale a représenté un montant total de plus de 12 millions d’euros.

Ce soutien, pour Eric Ciotti, a permis aux stations d’investir près de 15 millions d’euros en 2012 et de proposer pour la saison 2012/2013 plusieurs nouveautés : nouveau family park à Auron, gare amont des "œufs" rénovée à Isola 2000, nouveau jardin d’enfants à la Colmiane, family park agrandi à Valberg, tapis de neige pour débutants à Roubion, aménagements d’un parc DVA pour s’entrainer à l’usage du Détecteur de Victime en Avalanche au Boréon …

42.000 passagers pour les "Bus 100% neige"

Et puis a été aussi souligné l'effort fait pour améliorer l'accès aux stations avec le service "Bus 100 % neige" monté en partenariat avec la Métropole. Ce service Express de Nice aux stations, adapté aux horaires de ski a été reconduit et renforcé avec:

  • 1 aller-retour par jour en semaine, 2 aller-retour par jour les week-ends et 3 aller-retour par jour les week-ends de vacances, pour les stations d’Isola 2000, Auron et Valberg ;
  • 1 aller-retour par jour les week-ends pour les stations de Roubion et La Colmiane.

Au total, 42 400 passagers ont été transportés cet hiver par les Bus 100 % neige, soit 15 % de plus que la saison précédente. Des chiffres qui n'ont rien de négligeables.

15 stations de ski dans les Alpes-Maritimes

  • Isola 2000, Auron, Valberg, Greolières, La Colmiane, Roubion, l’Audibergue, Turini-Camp d’Argent, Le Boréon, Beuil-les-Launes, Saint-Dalmas-le-Selvage, Estenc-Entraunes, Castérino, Val-Pelens, Peira Cava
  • 700 km de pistes, dont 200 pour le ski de fond ; 97 remontées mécaniques
  • Une capacité d’hébergement en station de 9665 lits dans 245 hébergements
  • Une diversité d’activités : ski, snowboard, circuit de glace, scooter des neiges, parapente à ski, cascade de glaces, chiens de traineaux, raquettes, découverte de la nature et du patrimoine

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011