Les solutions de Marc Touati pour enfin sortir de la crise

Pour clôturer la présentation par l’Observatoire Immobilier d’Habitat des résultats du secteur de l’Immobilier en 2012, la CCI Nice Côte d’Azur a invité hier soir l’économiste réputé Marc Touati dont le dernier livre « Le Dictionnaire terrifiant de la dette » sort jeudi. Rencontre avec l’auteur pour qui, tout comme pour l’économie européenne dans son ensemble, la sortie de la crise actuelle du secteur immobilier passe un retour de la croissance. Marc Touati évoque ses solutions pour retrouver de la croissance, ce qui nécessite notamment de faire preuve de bon sens économique en réduisant le poids des dépenses publiques et en allégeant les charges des entreprises.

Economiste réputé qui fait de nombreuses interventions dans les médias et dont le dernier livre Le Dictionnaire terrifiant de la dette sort jeudi, Marc Touati était l’invité hier soir de la CCI Nice Côte d’Azur pour donner, en clôture de la présentation des résultats 2012 du secteur de l’Immobilier azuréen, une conférence intitulée Les Solutions pour enfin sortir de la crise. Marc Touati a commencé par analyser les raisons de la crise immobilière en France qu’il impute essentiellement à des prix trop élevés qui ont atteints leurs sommets historiques. Pour lui, la bulle immobilière s’est dégonflée partout sauf en France et il estime qu’une baisse raisonnable (de 5 à 10%) des prix ferait beaucoup de bien au marché. Par ailleurs, tout comme pour l’économie européenne dans son ensemble, il estime que la sortie de crise de l’immobilier ne pourra intervenir qu’avec le retour de la croissance qui devra être suffisante pour que les Etats puissent au moins payer les intérêts de la dette. Si rien n’est fait, la situation risque de devenir explosive dans de nombreux pays car les taux de chômage actuels deviennent insupportables.

Retrouver du bon sens économique

Marc Touati a ensuite donné quelques solutions pour retrouver le chemin de la croissance. Une croissance qui passe pour lui par une nouvelle baisse des taux d’intérêt qui devrait générer par ricochet une dépréciation de l’euro par rapport au dollar, ce qui favoriserait la croissance. Sans être un partisan de la rigueur pour la rigueur, l’économiste juge indispensable de s’attaquer au mur de la dette publique qui devrait atteindre en 2013, 100% de la richesse nationale en France. Pour cela, il faut avant tout retrouver du bons sens économique en réduisant les dépenses publiques et en allégeant les charges des entreprises françaises dont il estime que, contrairement aux idées reçues, elles sont compétitives et pourraient faire des miracles si elles n’étaient pas entraver dans leur fonctionnement. L’entreprise pourrait d’ailleurs être le lieu où se développe, grâce à « l’intraprenariat », la culture économique des français qui ne doit plus se résumer aux plans marketing des différents gouvernements depuis 30 ans. En lui faisant comprendre comment fonctionne l’entreprise, l’intraprenariat favorisera la responsabilisation des salariés tout en mettant fin à une lutte des classes qui a des effets destructeurs sur l’économie française.  Pour Marc Touati, la sortie par le haut de cette crise économique est à ce prix.


prix immobiliers

Pour sortir de cette crise il faut que les prix baisse de manière à résorber la surévaluation, c'est à dire de 35% en moyenne. C'est la seule solution pour que l'économie reparte.

Publier un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011