ShareThis

Livre: "Petit Manuel (irrévérencieux) d'économie" d'Emmanuel Combe

Economiste, vice-président de l'Autorité de la Concurrence, professeur à SKEMA Business School, auteur du célèbre "Précis d'économie", Emmanuel Combe a regroupé dans son "petit manuel" les 100 premières tribunes qu'il a écrites en tant que chroniqueur au journal l'Opinion. Une vision, tonique, concrète, provocante, efficace, d'une économie actuelle en pleine ébullition.

Les faits saillants de l'actualité, décryptés et commentés sous un angle économique, en toute liberté, avec une bonne dose d'humour et un plein d'irrévérence : c'est cette vision tonique qu'apporte Emmanuel Combe, avec son "Petit Manuel (irrévérencieux) d'économie" qui vient de sortir aux éditions bien nommées "Concurrences". Economiste, vice-président de l'Autorité de la Concurrence, professeur à SKEMA Business School, Emmanuel Combe s'était déjà fait remarquer dans ce domaine par son "Précis d'Economie". Paru en 1996, ce livre a été constamment réédité depuis. Une référence. Son "petit manuel" d'aujourd'hui rassemble quant à lui les 100 premières tribunes qu'il a écrites en tant que chroniqueur au journal l'Opinion.

Ces chroniques sont classées en 10 thèmes, tous très actuels : "Et si l'on faisait un peu moins de politique et... un peu plus d'économie", "low-cost, numérique : les nouveaux business models sont là", "la France a tout pour réussir : miser sur nos excellences", "outsiders contre insiders dans le marché du travail"... Dans sa préface, Xavier Niel, le fondateur de Free résume bien l'ensemble. "Il s'agit de parler d'économie, mais de manière concrète, illustrée par l'exemple ce qui crédibilise le propos."

"La théorie est appliquée à des situations récentes qui parlent de nous, qui parlent à tous : le low-cost dans l'aérien, la grève à la SNCF contre l'ouverture à la concurrence, la théorie des jeux sur le marché du pétrole... Et toujours le propos est positif, à l'opposé des déclinistes qui s'abritent derrière la théorie économique pour anticiper le déclassement de notre cher vieux pays. Illustration qui n'interdit pas à l'auteur de jouer avec les concepts : concurrence et monopole mais aussi formation des prix, place de l'Etat dans le monde moderne, démocratie et croissance économique, productivité..."

Au gré de ses chroniques, l'auteur démonte les idées simplistes qui remontent régulièrement à la surface. Le protectionnisme ? Il se retourne vite contre ceux qui le mettent en place. La dévaluation d'une monnaie ? Un dangereux mirage. La concurrence ? Non, elle n'est pas l'ennemie du service public. Dans un autre sens, la robotisation peut présenter des avantages, comme la politique antitrust de Bruxelle qui favorise les consommateurs européens ou les nouveaux entrants de la transformation numérique qui poussent les acteurs installés à se réinventer...

"A lire sans modération", s'enthousiame Alice Guilhon, directrice générale de SKEMA Business School. "Le livre apporte une touche concrète nécessaire, un peu provocante mais tellement intelligente et efficace". Et de prédire que "ce nouvel ouvrage d'Emmanuel Combe va être un autre très grand succès auprès des étudiants mais aussi des professionnels et des décideurs politiques".


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011