ShareThis

Nice-Matin : la Direccte appelle à la concertation

Elément nouveau autour des menaces de plan social à Nice-Matin : l'Etat, par l'entremise de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) a appelé direction et syndicats du groupe Nice-Matin à la conciliation, écrit L'Express, reprenant une dépêche de l'AFP. Alors que la réunion extraordinaire du Comité d'Entreprise lors de laquelle devait être précisé le volet social a été repoussée à une date encore indéterminée, la Direccte a rencontré lundi des représentants de l'intersyndicale.

A l'issue de cette rencontre, elle aurait selon ces derniers, adressé une injonction à la direction demandant au Pdg du groupe d'explorer les voies d'une négociation "loyale et transparente" en préalable à tout dépôt d'un plan social contraint et unilatéral.

Lors d'un premier CE le 7 octobre, l'intersyndicale avait été surprise par la rapidité avec laquelle la direction voulait traiter le volet social. Les représentants du personnel, dans un communiqué, se déclarent "prêts à se mettre autour d'une table pour arrêter un plan d'avenir qui ne soit pas juste de la casse sociale". Ils rappellent qu'en "2008, sans le moindre remous social, les syndicats de Nice-Matin avaient ratifié un plan de développement qui impliquait pourtant plus de 140 départs". Une période de négociation de l'ordre d'un mois et demi serait ainsi demandée avant toute présentation de plan social.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011