ShareThis

Nice : Mozeika combine portage salarial et esprit coworking

Fondée par deux juristes, Muriel Joseph (à gauche sur la photo) et Myriam Ayée, et installée dans l'espace coworking Les Satellites à Nice, la nouvelle Coopérative d’Activités et d’Entrepreneurs baptisée Moseika joue à fond le portage salarial mais y ajoute un accompagnement qui s'appuie sur le coworking. A découvrir lors de l'inauguration, jeudi 7 septembre, 19 heures aux Satellites.

Travailler en indépendant, tout en bénéficiant des avantages du contrat de travail en CDI mais également en étant accompagné et guidé pour booster son activité : c’est une formule différente d'entrepreneur-salarié que propose Mozeika, une nouvelle Coopérative d’Activités et d’Entrepreneurs à Nice. Récemment lancée par deux jeunes juristes, Muriel Joseph (à gauche sur la photo) et Myriam Ayée qui s'étaient rencontrées au sein de l'espace coworking Les Satellites, cette nouvelle formule réunit en quelque sorte le portage salarial classique et l'esprit coworking. Une coopérative et une formule qu'il sera possible de découvrir plus en détail lors de la soirée d'inauguration, jeudi 7 septembre à 19 heures aux Satellites, à Nice (15 avenue Georges Clemenceau).

Muriel Joseph, avocate en droit de sociétés et d'associations, et Myriam Ayée, juriste spécialisé dans l'accompagnement d'entreprises, partageaient une même conviction. Elles pensent qu'il est possible de dépasser le choix contraint entre travail salarié subordonné et travail indépendant précarisé, que des synergies de business entre entrepreneurs engagés peuvent se créer, que l'on apprend de ses pairs, que l'on peut développer des compétences nouvelles. Bref, qu'il était possible de mieux réussir et être plus heureux !

Elles-mêmes entrepreneurs, elles ont donc créé la CAE Mozeika, une forme innovante d’organisation. Entreprise partagée, la CAE regroupe, valorise, soutient toute une communauté d’entrepreneurs-salariés. Cette SCOP fait bénéficier l’entrepreneur de la sécurité d’un contrat de travail en CDI, de bulletins de paie et de la protection sociale correspondant (bien utile quand on veut louer un logement, souscrire un crédit...). Elle décharge l’entrepreneur-salarié des aspects administratifs de son activité, tient sa comptabilité, lui fournit une assurance RCP. A charge pour le porteur de projet de développer sa clientèle et sa marque (elles lui appartiennent), de fixer ses prix et générer son chiffre d’affaires qui formera la base de son salaire. En toute indépendance et liberté.

Le "plus" par rapport à une société de portage salarial classique (il en existe d'excellentes) : au-delà des formalités administratives et comptables, avec Mozeika, l’entrepreneur-salarié n’est pas seul. Il bénéficie d’un accompagnement personnalisé, du soutien de la communauté et d’experts, de la participation à des groupes de travail ciblés pour renforcer son savoir-faire. Il apprend l’entrepreneuriat et pérennise son activité professionnelle. Ce sont ces spécificités de Mozeika qui seront présentés jeudi à l'occasion de l'inauguration.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011