ShareThis

Prix de l'eau : à Cannes, le SICASIL annonce une baisse jusqu'à 25%!

Le Syndicat intercommunal de l’eau potable du grand bassin cannois vient de renégocier les contrats avec la Lyonnaise des eaux et annonce une baisse sensible du tarif de l'eau (- 20% à - 25%) à partir du 1er juillet ainsi qu'un tarif "social". Les négociations ont été âpres, mais le résultat pourrait amorcer un mouvement de baisse du prix de l'eau dans d'autres communes des Alpes-Maritimes.

De moins 20% à moins 25% sur la facture d'eau dans le bassin cannois : une bonne nouvelle pour les usagers. Le prix de l'eau devrait en effet sensiblement baisser à partir du 1er juillet prochain, à Cannes et dans les communes du bassin cannois qui dépendent du Syndicat intercommunal de l’eau potable du grand bassin cannois (Auribeau sur Siagne, Le Cannet, Mougins, Pégomas, La Roquette sur Siagne et Théoule sur Mer). Suite à une renégociation, qui a duré plus de six mois, du contrat avec la Lyonnaise des eaux, le SICASIL a annoncé un nouvel accord beaucoup plus favorable pour les usagers.

Parmi les changements les plus spectaculaires, est à noter une baisse du prix de l’eau significative, entre -20 et -25%, pour les tranches de consommation annuelle moyenne de 40 à 350 m3/an, représentant la majorité des usagers (60 % des abonnés, essentiellement des familles). Est aussi créée une tranche tarifaire "sociale" entre 40 et 120 m3 de consommation annuelle avec un prix au m3 extrêmement faible : 0,73€/m3 contre 2,75€/m3 suivant le tarif moyen général pour 120 m3 consommés par an. D'autre part, a été obtenu le principe d'une indexation de l’évolution du prix liée au coût de la vie jusqu’à la fin du contrat en 2023, donc un prix de l’eau qui sera plafonné à l’inflation.

Les renégociations, qui sont prévues toutes les cinq ans, ont été cette fois âpres. A plusieurs reprises, le SICASIL que préside David Lisnard, premier adjoint au député-maire de Cannes Bernard Brochand, a menacé de casser la DSP (Délégation de service public) qui lie le syndicat à la Lyonnaise jusqu'en 2023, et de passer à une gestion de l'eau en régie. Les nouveaux tarifs seront applicables au 1er juillet 2011.

Pour l'exemple, le quotidien gratuit 20 minutes a comparé les prix moyens pratiqués dans trois villes des Alpes-Maritimes, Antibes, Cannes et Nice. Alors que le prix moyen de l'eau est estimé à 3,60 €/m3 en France dans les communes disposant d'un assainissement collectif pour une consommation type de 120 m3, il se situe autour de 3,30 €/m3 dans les Alpes-Maritimes. A Antibes, le prix moyen est de 3,42€/m3, tandis que la DSP avec Veolia Eau s'achève en 2012 et devrait être renégociée. A Nice, le tarif moyen de Veolia Eau est de 3,37€/m3 avec une DSP qui lie la ville à son concessionnaire jusqu'en 2017. Cannes et son bassin, qui sont passés à un prix moyen de 2,75€/m3, pourraient, avec cette baisse de tarif sensible, peser sur la tendance et annoncer (enfin) un mouvement général de repli du prix de l'eau dans le département.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011