ShareThis

Qwant lève 18,5 M€ auprès de la Caisse des Dépôts et de Springer

Une nouvelle levée de fonds conséquente pour l'un des "champions" de la French Tech Côte d'Azur. Qwant, le moteur de recherche français dont le pôle de R&D est à Nice a annoncé ce matin un tour de table de 18,5 M€ auprès de la Caisse des Dépôts (15 M€) et du groupe de presse allemand Springer (3,5M€) qui confirme ainsi son soutien au projet.

L'année commence bien pour la French Tech Côte d'Azur et pour Qwant, l'un de ses grands champions dont toute la R&D est à Nice. Le moteur de recherche européen vient d'annoncer ce matin avoir réussi une levée de fonds de 18,5 M€. Dans ce nouveau tour de table, 15 M€ sont apportés par la Caisse des Dépôts et 3,5 M€ par le groupe Springer. Le puissant groupe de presse allemand était déjà entré dans le capital en 2014. Avec une mise de l'ordre de 5 M€, il avait alors pris 20% des parts de la start-up créée l'année précédente, en 2013.

2,6 milliards de requêtes en 2016

Plus récemment, en octobre 2015, le moteur de recherche avait bénéficié d'un financement de la banque européenne d'investissement (BEI) à hauteur de 25 M€. Qwant qui se distingue de Google par sa volonté de respecter la vie privée et qui se flatte de ne pas tracer les internautes à des fins publicitaires, affiche aujourd'hui une valorisation approchant les 80 M€, la Caisse des dépôts se retrouvant avec 20% au capital à l'égal de Springer.

Quant au business model de Qwant, il est axé très majoritairement sur l'affiliation (la monétisation des requêtes qui portent des intentions d'achat). La société a développé une architecture technique indépendante, auditée par la CNIL, pour fournir des résultats impartiaux sans placer de cookie sur le navigateur des utilisateurs et sans utiliser le moindre dispositif de traçage. Aujourd’hui, sur ces bases, Qwant annonce avoir répondu à plus de 2,6 milliards de requêtes en 2016, en doublant le nombre de ses visites en un an.

La Caisse des Dépôts au nom de sa responsabilité sociétale

"Cet investissement en fonds propres permettra le développement en Europe du moteur de recherche alternatif, disposant de sa propre technologie d'indexation, garantissant la confidentialité des données personnelles des utilisateurs. Les fondateurs de Qwant participent également à cette levée de fonds et demeurent actionnaires majoritaires" ont déclaré Jean-Manuel Rozan, président et Eric Léandri, directeur général dans un communiqué.

La Caisse des Dépôts, de son côté, a souhaité s’engager dans ce projet au nom de sa responsabilité sociétale. Cet investisseur public est en effet convaincu par la nécessité d'apporter sur le marché (particuliers, entreprises et secteur public) un moteur de recherche qui garantisse la sécurité et l’anonymat des utilisateurs et qui retrouve l’authenticité du référencement naturel. "Notre institution se réjouit d’apporter son soutien engagé à un projet d’ampleur européenne et dont nous partageons les valeurs éthiques", a souligné ainsi Gabrielle Gauthey, Directrice des investissements et du développement local de la Caisse des Dépôts.

De gros investissements en vue pour la R&D

Ce nouveau financement est bien sûr une bonne nouvelle pour le pôle R&D de Nice où travaillent déjà une quarantaine d'ingénieurs. D'autant plus que dans une interview donnée au Journal du Net, ce matin, Eric Leandri expliquait que les investissements prévus étaient conséquents, et qu'ils s'orienteraient avant tout vers le développement de la technologie. Au total 100 millions d'euros doivent être injectés ainsi dans la R&D, et 50 millions dans l'infrastructure tandis que Qwant qui une cinquantaine de salariés aujourd'hui compte doubler ses effectifs cette année et passer à une centaine de personnes.

  • Lire les autres articles de WebTimeMedias sur le sujet : Tag Qwant

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011