ShareThis

SKEMA : hommage à Camille Murris, disparue dans l'attentat de Nice

Diplômée 2012 de SKEMA, Camille Murris s'était beaucoup investie dans l’association humanitaire de l'école HOPE (Humanitarian Organization Promoting Equity) et avait à coeur d'aider des enfants dans le besoin dans un pays d’Amérique du Sud. Pour rendre homme à leur fille, disparue dans l'attentat de Nice, ses parents ont confié à l'association un projet d’extension d’un lieu d’accueil, au Brésil à Belo Horizonte où SKEMA dispose d'un campus.

SKEMA Business School à Sophia Antipolis n'a pas oublié Camille Murris. C'est l'une des 86 victimes de l'attentat de Nice, celles dont la vie s'est arrêtée ce terrible 14 juillet 2016. Diplômée 2012 de SKEMA, Camille Murris avait fait ses études sur le campus sophipolitain et s'était beaucoup investie dans Hope, l'association humanitaire de l'école. Aussi, afin de lui rendre hommage et perpétuer ses valeurs, ses parents ont confié à l’association humanitaire HOPE (Humanitarian Organization Promoting Equity) dès le mois de septembre la réalisation d’un projet que Camille avait à cœur de concrétiser : aider des enfants dans le besoin dans un pays d’Amérique du Sud. (Sur les photos @DR, ci-dessus les étudiants de l'association HOPE de SKEMA et ci-contre, Camille Murris).

Aider les jeunes brésiliens en situation précaire

Décrite par ses parents et ses amis comme "une jeune femme drôle, attentive et généreuse", Camille cherchait à aider son prochain et avait ainsi travaillé bénévolement dans des orphelinats en Amérique du Sud. Grâce à un partenariat avec l’association Operaçao do Brasil et son représentant Pascal Caquineau, HOPE a pu monter un projet d’extension d’un lieu d’accueil dédié aux enfants en situation familiale précaire : le centre "Tecendo a Vida", situé à Belo Horizonte, au Brésil où SKEMA dispose d'un campus. A long terme, ce projet permettra de doubler le nombre de places disponibles pour accueillir ces enfants et ainsi leur permettre d’avoir plus d’espace pour jouer, s’exprimer et se découvrir une véritable passion.

Dix étudiants de SKEMA venus des 6 campus internationaux vont participer bénévolement à ce projet. "Camille ressentait dans sa chair le besoin d’être utile. Elle désirait plus que tout aider les autres, leur offrir ne serait-ce qu’un sourire, une parole, une caresse. A son niveau, elle voulait et essayait de rendre ce monde meilleur. Ce projet lui ressemble. Il va donner du rêve, un espoir à des enfants. Autour de sa mémoire on va pouvoir construire de l’espérance et de meilleurs lendemains" souligne Anne Murris, la maman de Camille.

Une campagne de dons sur Leetchi

Depuis le 5 février 2018 et jusqu’au 5 mars, une collecte en ligne de 5.000€ est lancée afin de réaliser le rêve de Camille, transmettre son sourire et son engagement pour les autres. Pour participer, il suffit de se rendre sur la plateforme Leetchi. Les dons contribueront à donner force et envie de se battre à ces enfants, pour être heureux et avoir une vie meilleure.

D'autre part, afin d’entretenir la flamme d’espoir autour de Camille et honorer ses valeurs, sa famille mais aussi Nicolas Aubert, directeur de l’agence Nineteen au sein de laquelle elle travaillait, se sont beaucoup investis. C’est ainsi qu’une bourse annuelle intitulée "Scholarship for HOPE Camille Murris" sera également lancée au sein de SKEMA Business School au profit d’un/e étudiant/e du Programme Grande Ecole engagé/e dans des actions humanitaires et qui répond aux critères sociaux d’éligibilité au programme de bourse.

  • Le projet "Espero com Camille" est expliqué dans cette vidéo qui contient également les témoignages de tous ceux qui animent cette grande opération : voir la vidéo. 
  • Les informations sur les avancées du projet seront régulièrement postées sur la page Facebook "Espero com Camille".

Les enfants de "Tecendo a vida"


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011