ShareThis

Sophia : Canalstart choisit Wildmoka pour son 1er partenariat commercial

La start-up de l'incubateur ParisTech, spécialisée dans la conception de services télévisuels enrichis, vient d'être retenue par Canalstart, le programme d’accompagnement du Groupe CANAL+ dédié aux talents de l’innovation, pour son premier partenariat commercial. Un joli coup de pouce pour cette société fondée en novembre 2013 par deux anciens d'OpenPlug-Alcatel Lucent.

Une belle opportunité pour Wildmoka, la start-up de l'incubateur ParisTech à Sophia Antipolis : elle vient d'être retenue par Canalstart, le programme d’accompagnement du Groupe CANAL+ dédié aux talents de l’innovation, pour son premier partenariat commercial. Fondée en novembre 2013 par deux anciens d'Open Plug puis d'Alcatel-Lucent, Cristian Livadiotti et Thomas Menguy, Wildmoka s'est spécialisée dans la conception de services télévisuels enrichis. Elle développe ainsi des technologies qui garantissent aux utilisateurs une expérience interactive unique autour des programmes (interfaces, partage, discussion en temps réel, etc.).

Sa plateforme transforme, en temps réel, toute source vidéo en un contenu délinéarisé, enrichi, navigable et social, disponible sur tous les écrans au travers d’applications dédiées innovantes. Wildmoka s’adresse ainsi aux créateurs et distributeurs de contenus soucieux d’offrir une interaction toujours plus étroite entre contenus audiovisuels et utilisateurs et intéressés par de nouvelles opportunités de marché en termes d’audience et de monétisation.

Les raisons du choix de Canalstart

Lancée en décembre 2013, Canalstart est une structure destinée à soutenir et encourager les initiatives de jeunes entrepreneurs dans l’univers des médias, particulièrement dans le domaine des équipements et services connectés, par le biais d’un support industriel, commercial et financier. Canalstart s’adresse à des start-up de toute nationalité porteuse de projets audiovisuels axés autour des contenus vidéos (expérience enrichie, interactivité, recommandation, etc.), de la connaissance client (rétention, fidélisation, etc.), de la socialisation (usages réseaux sociaux, CRM social, personnalisation) ou encore des usages en mobilité (applications, réalité augmentée, etc.).

Pourquoi le choix de Wildmoka pour ce premier partenariat ? Fabienne Fourquet, Directrice des nouveaux contenus du Groupe CANAL+ le résume ainsi. "Permettre aux internautes de partager et commenter, en temps réel, les moments forts de leurs émissions favorites est un de nos objectifs majeurs. Les interfaces que nous allons mettre en place avec Wildmoka vont nous permettre de faciliter ces flux d’échanges et de conversations grâce à une technologie robuste et une expérience utilisateur fluide. Nous avons hâte de faire découvrir cet environnement au sein de nos sites et applications".

Pour les deux anciens d'Open-Plug, un joli rebond après la fermeture du site de Sophia d''Alcatel-Lucent

Pour Wildmoka, ce partenariat constitue une belle référence et un joli rebond après la fermeture d'Alcatel-Lucent à Sophia. Cristian Livadiotti et Thomas Menguy ont participé en effet pendant 8 ans à l'aventure d'Open Plug, l'une des belles success stories de la technopole qui s'était poursuivie à travers le rachat de la start-up par Alcatel-Lucent. Une aventure qui s'est terminée fin 2012 quand le groupe Alcatel-Lucent a décidé de fermer le site de Sophia et de supprimer 19 des 22 postes qui restaient dans la technopole.

Dans une interview publiée par le Pôle SCS dont ils sont membres, ils expliquent qu'après l’expérience OpenPlug–Alcatel-Lucent, ils tenaient à deux choses : "d’une part valoriser notre acquis (une forte expertise logicielle à la fois mobile et infrastructure), et d’autre part nous cherchions une activité plus proche du consommateur et d’usages "palpables" (à vrai dire nous cherchions une activité que nous pourrions facilement expliquer à nos parents…). Nous avons commencé à réfléchir sur les usages autour de la télévision car ce domaine est en ébullition pour de nombreuses raisons."

"Comment puis-je capturer un moment de télévision, pour le partager sur les réseaux sociaux ?"

La plateforme qui est développée? Il s'agit d'une "infrastructure qui capte tous les flux de télévision et, en temps-réel, les analyse, les comprend et les transforme en contenus plus riches", expliquent-ils sur le site Web du Pôle SCS. "Nous développons une série d’applications exploitant ces contenus pour enrichir l’expérience télévisuelle. Le 1er exemple d’application vise le besoin social, et répond à la question "comment puis-je capturer un moment de télévision, pour le partager sur les réseaux sociaux ?". Cette application permet sur votre Smartphone, de retrouver rapidement une scène qui vient de passer à la télé, d’en extraire une image ou une vidéo, de l’éditer et de l’envoyer sur les réseaux sociaux."

Si la société est encore très jeune, elle comptait quand même déjà 13 personnes à la fin du printemps et continue à recruter. Le partenariat avec Canalsart devrait lui donner un joli coup d'accélérateur dans un monde de la télévision qui devrait bouillonner à la rentrée avec l'arrivée de Netflix.

Voir l'interview publiée sur le site du Pôle SCS : WildMoka - Unique video enrichment solutions


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011