ShareThis

Sophia : Esport Management lance la seconde version de sa plateforme

Ayant développé le premier environnement web dédié à l'accompagnement de e-sportifs, la start-up sophipolitaine Esport Management lance la version 2 de son site web qui lui permet de s'adresser à tous les acteurs de la scène e-sport. Elle annonce également pour la fin de l'année la traduction de son site en anglais, suédois, allemand et espagnol, les langues des pays les plus engagés dans cette discipline.

La start-up azuréenne Esport Management, qui a développé un environnement web dédié à l’e-sport, annonce le lancement de sa deuxième version. La première version de sa plateforme avait été lancée en mars 2017. Elle comportait une seule interface dédiée à l'"Equipe". La nouvelle version vient ajouter l’interface "Joueur" et l’interface "Structure", ce qui permet d’englober tous les acteurs de la scène e-sportive. C’est désormais une série de quatre interfaces complètes qui structurent le site et qui peuvent concerner tous les acteurs de la scène e-sport.

Elles s'adressent ainsi :

  • aux joueurs souhaitant s’améliorer grâce à des programmes d'entraînements personnalisés
  • aux équipes souhaitant se professionnaliser grâce à des outils innovants
  • aux structures souhaitant gérer leurs différents types d’équipes
  • aux partenaires souhaitant vendre leurs produits/services (annonces, interfaces sur mesure, marketplace).

Pour Tristan Berguer, co-fondateur, “la communauté mondiale des gamers dispose désormais d’un site consacré à leurs besoins. Tous les outils innovants développés par l’équipe Esport Management ont comme objectif de faire passer les Joueurs, les Équipes et les Structures au niveau supérieur."

Actuellement, "Counter-Strike : Global Offensive" est le premier d’une liste de jeux compétitifs qui vont être intégrés sur la plateforme. Plus de 800 membres y sont déjà inscrits. Enfin, le site bénéficie désormais de nouvelles fonctionnalités telles que l’identification de niveau, l’analyse de stratégies en ligne, la création de stratégie étape par étape, la réalisation de matchmaking, la présence d’une CVthèque pour la recherche d’équipe, le coaching personnalisé…L'ambition de la start-up est maintenant de jouer de l'internationalisation. Elle envisage ainsi une traduction en quatre langues représentatives des pays les plus engagés dans l’e-sport, à savoir l’anglais, le suédois, l’allemand et l’espagnol, pour la fin d’année 2017.

Les deux co-fondateurs se sont rencontrés en jouant sur Counter Strike

Les deux fondateurs, de gauche à droite, Tristan Berguer (ancien joueur en équipe semi-pro) et Guillaume Golfieri. Ils se sont rencontrés en jouant en ligne sur Counter Strike. L'idée de Esport Management est venue il y a deux ans après avoir constaté, en jouant ensemble, un manque d'organisation et de communication au sein des équipes e-sportive. Un véritable frein à l'amélioration de la performance et à la gestion des équipes, frein qu'ils sont bien décidés à enlever alors que l'e-sport est en pleine montée.

 

 

 

 

 

 


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011