ShareThis

Sophia : le Prix ARMINES de la recherche partenariale à Jean-Loup Chenot

Une distinction pour Jean-Loup Chenot qui a dirigé pendant trente ans le Centre de Mise en Forme des Matériaux, Centre Commun ARMINES/MINES PariTech basé à Sophia Antipolis : il recevra le prix ARMINES de la recherche partenariale le 11 décembre à 20 heures à l'hôtel Omega de Sophia Antipolis. Ce trophée, destiné à des personnes qui, par leur action et leur engagement, ont apporté à cette activité une contribution particulière, lui sera remis par Robert Brunck, Président d’ARMINES et Président Directeur Général de CGG Veritas et Pascal Iris, Directeur d’ARMINES.

 

Jean-Loup Chenot, est-il rappelé à cette occasion, a dirigé un Centre de Recherche de renommée mondiale dans son domaine de compétence. C'est à partir de ce centre que Jean-Loup Chenot a su développer des liens forts et durables avec l’industrie française. Ils ont permis en particulier à des Docteurs, qui y ont été formés, de diffuser dans l’industrie les techniques les plus innovantes. Sa vision de précurseur en matière de gestion de la propriété intellectuelle a d'autre part débouché sur le lancement de TRANSVALOR SA, spin-off filiale d’ARMINES basée à Sophia Antipolis. Forte de plus de 30 personnes, pour l’essentiel issues de la recherche, TRANSVALOR exporte dans le monde entier les logiciels de mise en forme des matériaux industrialisés et commercialisés à partir d’algorithmes du Centre de Recherche (C.A. 2007 : 4,5 M€, 60 % à l’export).

 

Un mot également sur ARMINES qui a fêté ses 40 ans l'an dernier. Cette structure privée, à l'intérieur même d'un monde public (celui des grandes écoles d'ingénieurs) est une création originale et audacieuse de Pierre Laffitte. Cette création s'est faite en 1967, soit deux ans avant le lancement officiel de la technopole de Sophia Antipolis par le même Pierre Laffitte. ARMINES, en tant que cadre d’une recherche "technologique de base" dans un environnement académique, représentait alors un véritable pari. Il a été gagné. Cette structure est désormais bien ancrée dans le paysage de la recherche française aux côtés des Écoles des Mines. De même, à partir d'ARMINES, s'est développée cette forme de recherche désormais désignée "recherche partenariale" dont on parle beaucoup aujourd'hui et dont le berceau aura été Sophia Antipolis, il y a un peu plus de quarante ans…

 

+d'infos

www.armines.net/index2.htm


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011