ShareThis

Train : la petite révolution Thello est annoncée dans les gares de la Côte

Filiale de l’italien Trenitalia et du français Transdev, Thello annonce l'ouverture le 14 décembre d'un Marseille-Milan quotidien, via les villes de la Côte d'Azur. C'est la première ligne transfrontalière entre le Sud-Est et l'Italie. Si les temps de parcours ne changeront guère, en revanche, il n'y aura plus à changer de train à Vintimille. Un premier assaut contre la forteresse Sncf.

Une petite révolution annoncée dans le rail français : le 14 décembre prochain Thello, premier opérateur ferroviaire alternatif de transport de voyageurs en France, ouvrira une nouvelle ligne ferroviaire internationale entre Marseille, Nice, Monaco, Gênes et Milan. Opérée par un concurrent de la Sncf, cette ligne permettra aux habitants de la région PACA de se rendre en Italie en train, sans changement, et à des prix abordables, entre 30 et 70 euro pour un Marseille‐Milan et entre 15 et 45 euro pour un Nice‐Milan (prix en seconde classe).

Une liaison quotidienne Marseille-Milan via Cannes, Antibes, Nice, Monaco et Menton

Aujourd’hui, relier par le rail la Côte d’Azur ou la Provence à la Ligurie ou la Lombardie s’avère plus complexe que ne pourraient le laisser penser les faibles distances à parcourir. Le changement de train à Vintimille est inévitable et l’achat d’un nouveau billet dans cette même gare souvent nécessaire. D'où l'intérêt d'une liaison directe entre le sud‐est de la France et l'Italie, liaison qui contribuera à faciliter les échanges transfrontaliers. En revanche, hors ce confort de ne pas avoir à changer de train, le temps de parcours ne sera guère différent. C'est ce qu'explique Thello.

Le train, quotidien, partira de Marseille à 15h30 et de Nice à 18h09. Au retour pour la France, le départ se fera de Milan à 15h10 et de Gênes à 16h56. Sur cette route ferroviaire où les temps de parcours sont contraints, à défaut de pouvoir mettre en place un train rapide, la compagnie a choisi d’offrir un service de proximité. Ainsi, la ligne desservira les gares de Marseille Saint Charles, Toulon, Les Arcs, Saint Raphael, Cannes, Antibes, Nice Ville, Monaco et Menton. Puis poursuivra son parcours en Italie dans les gares de Vintimille, San Remo, Imperia PM, Diano Marina, Alassio, Albenga, Finale Ligure, Savone, Gênes Piazza Principe, Voghera, Pavia et Milan Centrale.

30 emplois créés sur la plateforme niçoise

Les trajets nationaux rendus possibles par cette ligne seront également commercialisés. L'ouverture des ventes est prévue pour la mi‐octobre. Les billets seront disponibles sur le site internet www.thello.com et dans les points de vente partenaires de Thello. Dès la mi‐décembre, les passagers pourront également acheter leur billet dans les distributeurs automatiques installés dans certaines gares du parcours (Marseille, Nice, Toulon, Monaco, Menton).

Cette ligne est la deuxième ligne ferroviaire internationale que la compagnie réactive. Thello avait lançé ses activités fin 2011 en reprenant la ligne de train de nuit Paris‐Venise abandonnée en 2010 suite à la dissolution d’Artesia. Détenue à 67% par l’italien Trenitalia et à 33% par le français Transdev, la société, pour piloter ses nouvelles opérations dans le sud de la France, ouvre une plateforme à Nice. Il est prévu de créer une trentaine d’emplois dans la région (une quinzaine de postes a déjà été pourvue) en lançant début 2015 une nouvelle campagne de recrutement. Quant à la fréquence, elle devrait passer à deux aller-retour quotidiens au printemps prochain.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011