ShareThis

Transport : 8 propositions de la CCI pour améliorer les déplacements

Comment améliorer les déplacements et l'accessibilité dans le 06 où les embouteillages sont de plus en plus fréquents, les réseaux routiers et autoroutiers souvent saturés et le ferroviaire limité? A travers les engagements des maires signataires du dernier Pacte Eco 2014, la CCI Nice Côte d'Azur avance 8 propositions prioritaires. Elles vont d'un renforcement de la desserte aérienne et ferroviaire à l'amélioration de la livraison du dernier kilomètre.

Améliorer l’accessibilité et les transports dans le 06 : la question n'est pas nouvelle mais, dans le département, avec une A8 de plus en plus souvent engorgée, elle se pose sans cesse avec plus d'acuité. La CCI Nice Côte d'Azur avait aussi mis cette question des transports et des déplacements au menu de son assemblée générale mensuelle, hier lundi au palais consulaire. Au-delà du constat des embouteillages de plus en plus fréquents, des réseaux autoroutier et routier souvent saturés, et d'une accessibilité ferroviaire limitée la Chambre a voulu apporter des réponses à travers 8 propositions prioritaires sur la base des engagements pris par les maires signataires dans la démarche Pacte Eco 2014.

Des avancées certes, mais...

Pour Bernard Kleynhoff, Président de la CCI Nice Côte d'Azur, les acteurs des Alpes-Maritimes ont certes pris conscience depuis plusieurs années des enjeux en matière d’accessibilité et de déplacements. Au titre des avancées positives peuvent s'inscrire des réalisations et projets comme le Tramway à Nice, le Bus à haut Niveau de Service à Cannes ou Sophia-Antipolis. Mais il reste encore des dysfonctionnements impactant directement l’environnement, la qualité de vie, comme la compétitivité des entreprises. Elles appellent aussi une réponse tout autant collective que coordonnée.

D'où ces huit propositions qui vont d'un renforcement de la desserte aérienne et ferroviaire à l'amélioration de la livraison du dernier kilomètre en passant par une optimisation des infrastructures existantes et de la gestion des trafics, un rééquilibrage de l'offre de transport en commun. Voici ces huit propositions.

Les 8 propositions prioritaires de la CCI Nice Côte d'Azur

1° Renforcer la desserte aérienne internationale avec une réglementation plus souple des  droits intercontinentaux et l’ouverture de  nouvelles liaisons directes avec l’Asie et les Pays du Golfe. Avec la pétition lancée par la CCI Nice Côte d’Azur pour une meilleure desserte aérienne, 4 000 signataires du monde économique azuréen se sont mobilisés pour soutenir cette proposition. La perspective récente de nouvelles lignes créées entre Nice et le Qatar souligne la pertinence de cette volonté d’ouverture internationale.

2° Développer la desserte ferroviaire avec le déploiement de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur en gardant l’objectif d’une mise en service en 2025 et la création des 2 gares nouvelles à Nice-Aéroport et Sophia Antipolis.

3° Interconnecter les réseaux de transport en commun entre eux en lien avec les gares et l’offre ferroviaire (intégrant la création de parcs-relais).

4° Rééquilibrer l’offre de transport en commun et son financement en stabilisant au niveau actuel les taux de Versement Transport payé par les entreprises et en regroupant les réseaux de transport en commun à l’ouest du département pour un réseau harmonisé et adapté aux déplacements domicile-travail.

5° Mieux desservir les zones d’activités par les différents modes de transports en prenant en compte les demandes des entreprises, comprenant notamment le développement de liaisons express desservant directement les zones d’activités.

6° Optimiser les infrastructures existantes et la gestion des trafics. Il s’agit par exemple de réguler dynamiquement la vitesse sur autoroute, de créer des voies dédiées aux transports en commun ou de développer les autoroutes de la mer en Méditerranée pour délester l’A8 d’une partie du trafic poids lourds international qui emprunte l’autoroute A8.

7° Penser globalement l’urbanisation et les transports en anticipant tout projet d’urbanisme ou de centre commercial par une desserte en transports en commun et des voies routières adaptées.

8° Améliorer la livraison du dernier kilomètre en élaborant des projets optimisant l’organisation des livraisons pour répondre aux besoins des professionnels tout en améliorant la qualité de vie en ville.

La création du Comité Départemental des Transports et Déplacements

La CCI Nice Côte d’Azur indique qu'elle s’impliquera dans la mise en œuvre de ces actions prioritaires en collaboration avec les  collectivités et l’ensemble du tissu économique. Ainsi, elle salue la création du Comité Départemental des Transports et Déplacements lancé par la Préfecture des Alpes-Maritimes le 29 mai prochain, auquel elle apportera sa contribution active.

L’objectif de cette instance de coordination est d’améliorer les conditions de déplacements dans les Alpes-Maritimes, de mieux imbriquer projets d’urbanisme et infrastructures de transports et de proposer une vision d’avenir sur les déplacements et la mobilité. Bien dans l'axe des huit propositions.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011