ShareThis

Trophées INPI : I3S nominé pour incarner "l'innovation à la française"

I3S, laboratoire d’Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis fait partie des 3 nominés de la catégorie Centres de recherche de l'édition 2018 des Trophées INPI. Identifié comme spécialiste de l'Intelligence Artificielle, il se retrouve ainsi en compétition avec BiiGC, Biologie, Ingénierie et Imagerie de la Greffe de Cornée à Saint-Etienne (Auvergne Rhône-Alpes) et IS2M, Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (Mulhouse, Grand Est). Dans trois autres catégories (Brevets, Design, Marque), neuf autres PME sont également en course pour incarner "l'innovation à la française". Les lauréats seront connus le 10 décembre.

Au cœur du campus Sophia Tech, le laboratoire I3S effectue des recherches dans le domaine des sciences de l’information et de la communication, rappelle l'INPI dans la présentation des nominés. Son credo : faire avancer la connaissance, tenir compte des réalités économiques et technologiques, tout en imaginant les solutions de demain. En partenariat avec Inria et par de très nombreuses collaborations industrielles, ce laboratoire CNRS-UNS travaille sur des thématiques de recherche innovantes, à la pointe de la science et de la technologie : systèmes et réseaux ubiquitaires, biologie et santé numériques, modélisation pour l’environnement, interactions et usages.

L’intelligence artificielle y est abordée sous de nombreux aspects, que ce soit au niveau fondamental, en intégration ou dans ses applications (I3S, faisait d'ailleurs partie entre autres des grands animateurs du sommet de l'IA qui s'est tenu début octobre dans la technopole). Les travaux et dépôts de brevets du laboratoire ont permis la création de six entreprises, est-il également relevé. On lui doit notamment la création d’un studio de jeux vidéo, d’un système de ciblage des individus ayant visité un site internet sans rien acheter ou d’une solution de cartographie 3D en temps réel. Voir : I3S.unice.fr


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011