ShareThis

Villeneuve : Amadeus inaugure Bel Air, un nouveau campus à la Google

Revisité par Amadeus, l'ancien site de Texas Instruments à Villeneuve-Loubet a entamé sa nouvelle vie. L'occasion, lors de l'inauguration, de découvrir l'usine numérique du 21ème siècle : des open spaces certes, mais aussi des salles de réunions, des espaces d'échanges, de sport, de détente, le Wifi partout, et une déco particulièrement soignée. De quoi faire rêver les salariés de la génération Y.

Superbe. Baptisé Bel Air (il le mérite et ce sont les salariés qui ont choisi le nom) le nouveau site d'Amadeus à Villeneuve-Loubet qui a été inauguré lundi après-midi n'a rien à envier aux Campus Google ou Facebook de la Silicon Valley. De l'environnement aux aménagements intérieurs en passant par la décoration, la luminosité, la variété des espaces de travail et de détente, la façon dont est organisé le travail, tout à de quoi faire rêver les nouveaux salariés de la génération Y. Ceux qui sont nés dans un monde numérique. 

Amadeus prend le relais de Texas Instruments

Le site qu'avait initialement acquis Texas Instruments en 1963 est déjà fabuleux. Il faut dire que c'est presqu'un miracle qu'il soit resté industriel. Entendons industrie du 21ème siècle. Quand fin 2012 TI a décidé d'abandonner les processeurs mobiles et avec eux son centre historique de Villeneuve-Loubet qui leur était entièrement dédié, ces 20 hectares avaient de quoi attiser la promotion immobilière. Positionnés sur la colline, avec au sud une vue panoramique sur la mer et au nord le découpage des baous, la friche industrielle n'allait pas le rester longtemps pronostiquaient les plus optimistes.

C'est ce qu'ont rappelé à la tribune de l'inauguration Lionnel Luca, le député-maire de Villeneuve Loubet, tout comme Jean Leonetti, le député-maire d'Antibes et président de la CASA, communauté dans laquelle, la nouvelle implantation d'Amadeus reste ancrée ou encore le préfet des Alpes-Maritimes, Adolphe Colrat. Mais ce site exceptionnel est resté, industriel, et aujourd'hui, tout le monde se réjouit de le voir reprendre le flambeau des technologies les plus avancées.

Un investissement de l'ordre de 30 M€

Heureusement, il y a eu une bonne conjonction. A la même époque que celle de la fermeture concrète de TI, soit début 2013,  Amadeus, toujours à l'étroit pour abriter ses 5.000 salariés, sous-traitants compris, cherchait des locaux (les équipes étaient réparties dans une vingtaine de bâtiments à Sophia). Si la négociation, engagée entre les deux géants ne fut pas toujours facile, elle a fini par aboutir.

Pour un montant de l'ordre de 20 M€ (et non de 35 M€ comme le chiffre a circulé), le leader européen de la réservation aérienne a racheté en mars 2014 ces 20 hectares de terrain avec 23.000 m2 de bureaux et annexes. Il a, dans une dernière ligne droite, réaménagé l'ensemble pour 10 M€ d'euros dans le but avec, outre un souci de rafraichir des locaux anciens, de restructurer pour fournir des espaces adaptés aux nouvelles façons de travailler.

Toute l'activité de la réservation aérienne réunie

C'est ce qu'a expliqué Claude Giafferri, Pdg d'Amadeus SAS. Une fois la transaction réalisée, les équipes d'Amadeus ont développé le projet de réaménagement et de synergie entre les deux sites de Sophia et de Villeneuve Loubet. Le résultat tient dans un équilibre entre zones pour la création individuelle où il faut du silence pour la concentration et zones pour les échanges à travers lesquels s'exprime la créativité. A Villeneuve-Loubet, on compte près de deux cents salles de réunion de différentes tailles permettant le travail en méthodes Agiles, ainsi qu'un centre de formation de 11 salles dédié aux salariés. Pour les espaces collectifs, s'ajoutent un restaurant de 500 couverts (2.300 m2) plus ses terrasses, une conciergerie, un centre sportif (terrain de foot, cours de tennis et de volley-ball, gymnase) et des espaces de jeux intérieurs et extérieurs (babyfoots, tables de ping pong).

Réamnénagé en un temps record (18 mois à peine entre la signature de l'achat et l'installation des équipes), Bel Air accueille aujourd'hui, 1.400 salariés.Toute l'activité du secteur de la réservation aérienne, Recherche et Développement réuni avec le marketing. Amadeus, désormais, à renforcé son ancrage sur le territoire. Et de plus, avec ce campus ultra moderne à la Google il offre à la Côte d'Azur un site qu'elle peut mettre en avant pour doper son attractivité en termes d'implantation industrielle!


zygon

les zygons vous disent bonjour et à bientôt !

Et fier de ce nouvel outil

Belle vitrine pour nos clients

Transports en commun

Très beau site, dommage que le site soit si mal desservi par les transports en commun avec comme résultat à terme 5000 voitures par jour dans un quartier avant tout résidentiel.

Transports en bus

Du temps de TI, en 1980, un bus TI passait me prendre le matin à Nice Valrose et m'y déposait le soir. Un transport en bus sur mesure, gratuit et d'un grand confort.

Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011