ShareThis

Web : né à Sophia, Lemoteur.fr fait de la résistance

Rare alternative française face à Google dans le domaine des moteurs de recherche, Lemoteur.fr développé par les équipes d'Orange Business Services dans la technopole, vient d'être entièrement refondu. Avec un design épuré, du "responsive web design" pour s'adapter aux tablettes et smartphones, mais surtout une nouvelle intelligence, il affiche ses ambitions dans le Web francophone.

Brigitte Fauvet, chef de  produit marketing, Séverine Aubry, co-responsable équipe de développement avec Christophe Roux et Nicolas Desgranges, font partie de l'équipe qui a participé au développement de la nouvelle mouture du moteur de recherche.

C'est à Sophia Antipolis qu'était né à partir de 1996, avec Echo Interactive, le premier moteur de recherche français. Et c'est dans la technopole que se poursuit la seule alternative française crédible dans le domaine de la recherche sur le web, face au rouleau compresseur mondial Google. Depuis plus de dix ans dans le giron de France Telecom et maintenant d'Orange, les équipes se sont étoffées. Ce sont aujourd'hui près d'une centaine de personnes qui travaillent dans les locaux d'Orange Business Services, au Marco Polo, dans la partie Mougins de Sophia, et qui poursuivent le développement de ce qui s'appelle désormais Lemoteur.fr.

Une nouvelle intelligence sous le capot

Un moteur qui a évidemment beaucoup évolué depuis les débuts mais qui vient d'être mis à jour après une sérieuse refonte début février et affiche de nouvelles ambitions dans le web francophone. Parmi les nouveautés, un nouveau graphisme beaucoup plus épuré avec des modules bien structurés et surtout une mise en page des résultats en "responsive web design". En clair, une présentation qui s'adapte aux différents écrans que ce soit ceux des PC, des tablettes ou des smartphones.

Mais l'essentiel n'est pas là. Comme l'explique Séverine Aubry, co-responsable de l'équipe de développement avec Christophe Roux, "l'essentiel tient dans la nouvelle "intelligence" du moteur. Nous avons travaillé sur des concepts basés sur la sémantique. Nous avons développé tout ce qui est recherche sémantique autour de question réponses. Exemple : vous posez au moteur la question "Quel âge a le nouveau pape ? La réponse vient alors directement : 76 ans. Nous ne présentons pas dans ce cas une liste de liens mais des réponses directes."

Toutes les données en main

"Nous pouvons apporter des réponses pertinentes grâce à de nouveaux algorithmes de détection thématique", poursuit  Nicolas Desgranges, responsable marketing search d'Orange. "Ils s'appuient sur une base sémantique et peuvent accéder à des sources de données multiples à travers une collaboration avec les sites de la galaxie Orange, des partenariats comme celui noué avec Wikipedia ou encore l'Open data".

"A l'origine, voilà une quinzaine d'années, nous référencions 12 millions de pages francophones. Nous en sommes aujourd'hui à 6 milliards et ce chiffre continue bien sûr de monter. Mais une partie de notre force est là : dans nos datacenters nous avons en main les données et nous ne sommes pas dépendant d'un moteur tierce."

Des réponses présentées en "points de vue"

Autre amélioration apportée par la refonte : la possibilité de présenter les réponses en "points de vue". Ce peut être l'actualité des dernières 48 heures, ou l'actualité en vidéo, celle qui transite dans les blogs, dans les réseaux sociaux, etc. Des fonctionnalités nouvelles ont également été mises en place pour accompagner les internautes tout au long de leur recherche : complétion enrichie (autocomplete / suggest), des "top recherches" ou encore des suggestions de recherches.

L'intelligence du moteur peut rendre aussi des services plus sophistiqués. "Les algorithmes analysent les requêtes et les regroupent par tendance. Il est ainsi proposé aux utilisateurs de voir les "buzz" montants. Au-delà même des buzz, il est aussi possible par exemple de détecter l'arrivée d'une épidémie de grippe avant même que les institutions ne le décèlent ou d'être averti des effets secondaires d'un médicament", note Brigitte Fauvet, chef de produit marketing.

Sophia, village gaulois du numérique...

Avec une quarantaine de millions de requêtes mensuelles, Lemoteur.fr, accessible également par Orange.fr ou par Voila.fr, reste certes encore très loin de Google en termes d'audience. Mais l'enjeu ne se calcule pas seulement en chiffres. Il est aussi stratégique.

L'équipe d'Orange est unanime sur ce point. Se battre pour développer un moteur de recherche performant, permet non seulement de rester en course dans le domaine crucial de la recherche de données mais également d'éviter de laisser l'ensemble des données francophones dans les mains d'un moteur de recherche américain, aussi bon soit-il. Vu sous cet angle, la technopole pourrait presque faire figure de village gaulois d'Astérix avec un Web francophone en résistance face à la toute puissance américaine…


mensurations tabatha cash

il y a plus intéressant pour tabatha cash
==> Quels sont les mensurations de tabatha cash?
:-)

Pas mal !!

Ca marche pas bien sur l'age du pape dans cette syntaxe.
Par contre ca marche très bien avec "Quel âge a tabatha cash ?" ! Pas mal le langage naturel ! Google ne le fait pas.
Bon y a du boulot... mais c'est une bonne base

autres questions

quel age a le pape ? quel est l'age du pape ? quelle est la date de naissance du pape ? ça marche, ça marche. et pour : qui est le maire de valbonne ?

L'âge du pape

On peut aussi écrire: Quel âge a le pape?

L'âge du pape

En fait apparemment il faut taper "âge du pape" et non pas "quel âge a le nouveau pape" pour que lemoteur.fr affiche son âge :)

Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011