Plan social IBM : à Nice, la CGT mobilise face à ce "drôle de cadeau de Noël"

Les salariés d'IBM devraient en savoir bientôt plus sur le plan social, le PSE 2020-2021 que Big Blue a annoncé fin novembre avec la suppression du quart des effectifs français dans le cadre d'une restructuration mondiale. Ils en savent déjà un peu plus sur le nombre de postes supprimés en France : 1.251. Mais c'est mardi 16 décembre qu'aura lieu le premier CSE-Central où seront présentés les documents du Plan Sauvegarde de l'Emploi qui serviront aux négociations des conditions de départ. (Photo DR : les locaux d'IBM à Nice Méridia accueillent environ 400 salariés -ils étaient 2.000 à la Gaude en l'an 2000, il y a vingt ans).

"Ce drôle de cadeau de Noël..."

Dans un communiqué, la CGT IBM du sud-est a rappelé ce rendez-vous et ce "drôle de cadeau de Noël". Elle annonce aussi avoir engagé une première action à travers une Assemblée générale virtuelle de salariés le 8 décembre dernier, AG digitale qui a réuni une soixantaine de salariés. Elle note que, au-delà de 1.251 salariés, soit 26% de l’effectif supprimé, "la direction n’exclut pas des licenciements. Et ce n’est que le début !"

"Après ce Plan Social IBM France prévoit de se scinder en 2 entreprises distinctes IBM et une nouvelle société "Newco" ( rachetée ? ) où entre 700 et 1000 salariés seraient transférés", est-il noté dans le communiqué. "A fin 2021, la baisse de l’effectif devrait être d’au moins 40 % probablement. Il s’agit là de la plus grande opération de suppressions d’emplois connue chez IBM France."

Lors de l'AG, les salariés ont pu exprimer leurs inquiétudes, leur colère et poser des questions à leurs représentants. "Tous craignent des jours difficiles et une forte dégradation de leurs conditions de travail. En période de pandémie mondiale il aura fallu s’adapter au confinement et au refus de la direction d’autoriser les organisations syndicales à communiquer par mail avec les salariés", poursuit la CGT.

"IBM se concentrera sur les activités Intelligence Artificielle et Cloud"

"IBM se concentrera sur les activités Intelligence Artificielle et Cloud. La "NewCo" serait totalement indépendante d’IBM France et reprendrait les activités traditionnelles d’infogérance dont IBM veut se séparer. Pour les salariés rien ne garantit la pérennité de ces 2 entreprises… Différentes actions sont prévues avec les salariés IBM selon des modalités à fixer", est-il ajouté.

Une nouvelle assemblée générale Virtuelle du personnel est prévue sur IBM Nice ainsi que sur IBM Montpellier le 17 décembre prochain, soit le lendemain de la présentation du PSE. "Ces Assemblées Générales Nouvelle Version sont appelées à s’étendre sur tout le territoire", conclut le syndicat.

 

Étiquettes

Ajouter un commentaire