RivieraBiz

ShareThis

START2: Transformation numérique et reconversion professionnelle


ShareThis

Fibre optique : Orange raccorde les premiers logements de Biot


ShareThis

Trophées de la communication : deux entrepreneuses de la Côte primées

Fondatrice d'evoluflor à Cagnes-sur-mer et Sophia Roux, co-fondatrice de l'agence de branding BrandSilver à Sophia Antipolis parmi les grands lauréats (Toulouse Métropole, région Bretagne…) des derniers Trophées de la communication, catégorie meilleure identité visuelle. Une bonne nouvelle supplémentaire pour BrandSilver qui avait été retenue pour réaliser les logos du cinquantième anniversaire de Sophia Antipolis.


ShareThis

TV : Cannes Series saison 02 à la recherche des idées naissantes

Pour sa seconde édition, Cannes Series (du 5 au 10 avril 2019), lancé un appel à projets avec le MIPTV (du 8 au 11 avril 2019) pour participer aux pitchs de "In Development, the Cannes Drama Creative Forum", un "accélérateur de talents et de développement de contenus à l’échelle internationale" pour "découvrir les idées naissantes qui feront les grands scénarios de demain".


ShareThis

Palmes de la Communication 2018 : le palmarès des agences


ShareThis

Sophia : les nouveaux usages de la 5G au Village by CA


ShareThis

Afterwork à Nice : comment écrire pour le Web


ShareThis

La situation de Nice-Matin au cœur d'une polémique avec La Lettre A

Dans ses éditions du 22 et 26 octobre, La Lettre A, le "quotidien de l'influence et des pouvoirs", avait laissé entendre que le promoteur Quartus, ensemblier urbain dédié aux nouveaux usages, s'intéresserait à Nice-Matin, plus particulièrement pour la valeur immobilière de son siège. Ce qu'ont vivement démenti Quartus et Nice-Matin. Mais la question n'en reste pas moins posée sur la situation du groupe régional de presse alors que son actionnaire actuel, Nethys, s'interroge.


ShareThis

Médias : Econostrum.info souffle ses 10 bougies et fait peau neuve


ShareThis

Pubs sur le Carlton de Cannes : Paysages de France porte plainte

L'association agrée de protection de l'environnement avait déjà lancé un premier tir de barrage en juin et dénoncé la pollution visuelle de la façade belle époque lors des grandes manifestations cannoises. Cette fois, rappelant que le palace est protégé au titre des monuments historiques et ne peut servir de support de pub, elle va plus loin en déposant plainte et en dénonçant une "délinquance 5 étoiles". La mairie de Cannes a répliqué.


Syndiquer le contenu
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011