ShareThis

Aéroport : la Métropole vend 4% de ses parts à la Banque des Territoires

Déjà annoncée en mars 2018, la cession de la majeure partie de la participation de la Métropole dans la société des "Aéroports de la Côte d'Azur" (4% sur les 5% qu'elle détient) se concrétise avec… la Banque des Territoires. Le Conseil métropolitain devrait statuer vendredi sur cette vente qui viendrait renforcer le partenariat déjà engagé avec cette direction de la Caisse des Dépôts.

Nice Côte d’Azur va céder en 2019 la majeure partie de sa participation dans le Groupe Aéroportuaire "Aéroports de la Côte d’Azur" (ACA). L'annonce n'est pas à proprement parler nouvelle. En mars 2018, la Métropole avait fait part de son intention de vendre 4% des 5% de parts de la société aéroportuaire qui gère les plateformes de Nice, Cannes-Mandelieu et Saint-Tropez. La valorisation de ces 4% avait alors été estimée à 100 M€ et l'acquéreur "naturel" semblait être Azzurra Aeroporti (groupe Benetton, EDF Invest et Monaco), détenteur de 64% des parts depuis son rachat, dans la foulée de la privatisation de 2016, des 4% du Département des Alpes-Maritimes (le reste du capital se répartit aujourd'hui entre la CCI à 25%, la Région Sud et la Métropole, tous deux à 5%, et le Département à 1%).

Pourquoi la Banque des Territoires

Mais cette fois, la vente se précise, va au-delà des intentions et fait entrer dans le jeu un autre partenaire, la Banque des Territoires. La Métropole a annoncé qu'elle était entrée en négociations exclusives avec cette direction de la Caisse des Dépôts en vue de la cession de 4% de ses parts et une séance du conseil métropolitain a été convoquée vendredi 12 juillet afin de présenter les termes de cette opération notamment en termes de finances (81 M€ pour 5.920 actions) et faire délibérer.

Pourquoi la Banque des Territoires ? Elle a développé ces dernières années une expertise sur le secteur aéroportuaire avec la participation à chacun des trois appels d’offres lancés par l’Etat pour la cession de ses parts dans des aéroports régionaux, explique-t-on du côté de la Métropole qui rappelle que la Banque des Territoires est actionnaire depuis 2016 d’Aéroports de Lyon. Elle est également actionnaire d’Aéroport de Tahiti. Elle est régulièrement consultée par les collectivités locales dans le cadre de réflexions sur le développement des plateformes aéroportuaires de desserte territoriale, qui constituent des infrastructures clés pour le développement économique et touristique de leurs territoires.

Dans le cadre d'un partenariat plus large

"Cette perspective de cession constituera une nouvelle concrétisation du partenariat fructueux que la Métropole Nice Côte d’Azur et la Banque des Territoires ont su nouer dans le cadre d’une relation de confiance", est-il souligné. Un partenariat qui s’est notamment traduit "par l’accompagnement financier de la nouvelle ligne ouest-est du tramway de Nice" ainsi que "de la future ligne 3 de ce même tramway desservant le stade de Nice Allianz Riviera, que la Banque des Territoires a également contribué à concrétiser".

"Elle augure également d’importantes perspectives de travail conjoint au bénéfice du développement territorial de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur, tant dans les domaines du logement que de la croissance économique, avec notamment le projet de nouveau Marché d’Intérêt National ou les projets d’équipements touristiques, ou des transports collectifs et innovants."


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011