ShareThis

Amadeus à la place de Texas Instruments : c'est fait!

Premier employeur de Sophia Antipolis avec 3.300 personnes (plus 1.800 sous-traitants), Amadeus annonce la signature du compromis de vente pour l'acquisition du bâtiment de TI à Villeneuve-Loubet avec signature finale de l'acquisition au 31 mars. Quelque 1.400 personnes entreront dans ces nouveaux locaux à partir de la fin 2014. Le siège du groupe restera à Sophia Antipolis.

Les locaux de Texas-Instruments à Villeneuve-Loubet dans un parc immense avec une superbe vue sur mer devraient accueillir 1.400 salariés d'Amadeus.

Il n'y aura pas de friche industrielle à Villeneuve Loubet après le départ de Texas Instruments. Amadeus IT Group SA vient d'annoncer en début d'après-midi la signature du compromis de vente pour l’acquisition du bâtiment de Villeneuve-Loubet, la signature finale de l'achat étant prévue au 31 mars 2014. Amadeus, la plus grande société de la région, qui emploie aujourd’hui près de 3300 personnes (hors sous-traitants) réparties dans 25 bâtiments à Sophia Antipolis, était à la recherche d’un nouvel espace permettant de favoriser la synergie et la collaboration des équipes, de réduire les déplacements et de gagner en efficacité.

Dans ce contexte, le site de Villeneuve-Loubet est apparu comme le plus approprié pour répondre aux besoins d’Amadeus en termes de taille, d’équipements et d’environnement de travail. La confirmation de négociations entre le géant européen des solutions technologiques de pointe pour l’industrie du voyage et le géant américain des puces informatiques, était intervenue à la mi-décembre.

Dans un communiqué, le premier employeur de la technopole précise que le nouveau site accueillera 1400 personnes et sera un deuxième campus pour Amadeus s.a.s. dont le siège restera localisé sur le site de Sophia Antipolis. "C’est une opportunité pour simplifier l’organisation de la société autour de 2 pôles géographiques. Les premières équipes devraient déménager dans ces nouveaux locaux vers fin 2014, et le processus se poursuivra jusqu'à fin 2017", est-il prévu.

"Nous sommes ravis de cet aboutissement. Cette acquisition est déterminante pour soutenir notre activité dans la région et pour faciliter le travail de nos équipes. Cela montre à la fois notre implication à long terme et notre confiance dans le tissu économique local", confie Claude Giafferri, Président d’Amadeus s.a.s.

De son côté, Christian Tordo, directeur France de Texas Instruments qui a mené les négociations pour le compte du vendeur, se déclare très content du résultat. "Nous sommes satisfaits de clôturer la vente de notre site par un signe très positif pour la communauté". Au-revoir Texas, bonjour Amadeus!


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011