ShareThis

Cagnes inaugure The SDS, le design de l'innovation durable

Fondée en 2013, The Sustainable Design School a grandi au CEEI de Nice Méridia et poursuit désormais sa croissance à Cagnes-sur-mer dans les anciens locaux de Veolia au Val Fleuri. Une école de nouvelle génération qui pratique la pédagogie du faire et conçoit le design comme l'un des acteurs d'une innovation durable pour tous.

Avec The Sustainable Design School, The SDS pour les intimes, inaugurée hier jeudi à Cagnes-sur-mer, c'est une nouvelle école supérieure internationale qui se développe sur la Côte d'Azur. Fondée en 2013 par Maurille Lariviere, Marc Van Peteghem et Patrick Le Quement, trois spécialistes internationaux reconnus du design, l'école s'était initialement installée au CEEI de Nice. Mais depuis elle a grandi passant de 25 étudiants au départ avec la première promotion à 118 aujourd'hui alors que de la première année jusqu'au master, s'étagent maintenant les différentes promotions, (l'école accueille même aujourd'hui son premier doctorant). (Photo WebTimeMedias : les étudiants de The SDS ont participé à l'inauguration).

La nécessité d'une approche radicalement différente de l'innovation

Pour répondre à cette croissance et arriver, à terme, à accueillir de l'ordre de 250 étudiants (la volonté n'est pas d'aller au-delà), The SDS a donc cherché de nouveaux locaux. Elle les a trouvés à Cagnes-sur-mer avec 2.000 m2 répartis en 3 niveaux d'un petit immeuble de l'avenue du Val Fleuri où se trouvait auparavant Veolia. Assez d'espace pour un campus qui peut aligner salles de cours, labo informatique, atelier, Fablab, studio musique, studio photo, salle de créativité, potager collectif, terrasse… et jouer le design dans toutes ses dimensions. Quant au choix de Cagnes, il a fait plaisir à Louis Nègre. Le maire de Cagnes-sur-mer l'a rappelé à la tribune et pense bien, à partir de cette implantation, détenir la première "brique" d'une "Val Fleuri Vallée"...

L'inauguration de ces nouveaux locaux, hier matin, en présence des élèves ainsi que des représentants du tissu économique azuréen et de l'Université (The SDS fait partie d'Université Côte d'Azur) a donné aussi l'occasion aux fondateurs de préciser ce qu'était un design estampillé durable. "Une conviction forte et commune a guidé nos réflexions pour la fondation de The Sustainable Design School : "les mutations profondes du monde nécessitent une approche radicalement différente de l’innovation. Le design, en tant que façon de penser, est l’un des acteurs d’une nouvelle innovation durable pour tous" ont-ils rappelé.

Une pédagogie qui se développe autour de l'apprentissage par le faire

Dans sa feuille de route aussi, The SDS utilise les 17 Objectifs du Développement Durable comme outil de créativité́. Ses étudiants travaillent à repenser et à découvrir de nouveaux usages. Ils imaginent des services originaux, afin de créer des produits, des systèmes, voire des "business models" pertinents dans le contexte actuel de la croissance verte. Pour devenir ouverte et riche, la méthodologie de l’école se partage avec les autres métiers de l’innovation : les sciences humaines et sociales, l’ingénierie, l’architecture, le marketing, le management. Celà de façon internationale, avec une diversité d’étudiants internationaux présents au sein de l’école. Tous ses enseignements sont par ailleurs en anglais.

La pédagogie de The Sustainable Design School se développe d'autre part avant tout autour d'un apprentissage par le faire (l'aménagement des nouveaux locaux pour l'exemple représente un excellent exercice). Pour mieux répondre à la complexité́ des problématiques actuelles du monde, cette pédagogie est transversale, internationale et pluridisciplinaire. Elle se pratique sur des projets concrets proposés par des entreprises qui partagent ses valeurs. De belles signatures par ailleurs ont déjà fait confiance à l'école : Amadeus, Accenture, BMW i, CCI, Carrefour, Décathlon, EDF, Fjord, Hermès, L’Oréal, Mahindra, Michelin, Orange, Plastic Odyssey, Renault, Schneider Electric, Suez Environnement, Thalès Alenia Space, Toyota, Yamaha… Sérieuses références.

La belle idée du collaboratif et du transversal dans l'innovation

L'école joue également les échanges universitaires internationaux. Une ouverture indispensable du designer sur le monde. The SDS est membre du réseau Cumulus Association, avec 280 grandes écoles et universités de design internationales, elle échange avec l’Argentine, le Chili, la Chine, la Géorgie, l’Inde, Israël, l’Italie, le Pérou, la Turquie, les USA. Et puis, localement, elle est membre d'Université Côte d'Azur, renforçant ainsi cette idée du collaboratif et du transversal dans l’innovation qui est aujourd'hui le nouveau modèle que défend la Côte à travers son IDEX (Initiative d'Excellence).

Photo WebTimeMedias : A la tribune, de gauche à droite, Louis Nègre, maire de Cagnes-sur-mer,  Maurille Lariviere, Marc Van Peteghem et Patrick Le Quement, les trois fondateurs et le représentant d'UCA.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011