ShareThis

Cuisine cannoise en fête : autour du marché Forville, superstar !

Cannes célébrera pour la 4ème fois sa cuisine de terroir du 23 au 31 mars à travers des recettes établies avec les produits locaux du marché Forville, ceux du banc de poissons de la Prud'homie de pêche. 50 restaurateurs ont ainsi composé un plat, une formule ou un menu 3 plats, dont les ingrédients sont exclusivement issus du terroir cannois (terre-mer). A déguster.

On y prend goût ! Pour la 4ème fois, du 23 au 31 mars, Cannes célèbrera sa cuisine de terroir. Ce seront ainsi 9 jours pendant lesquels des chefs passionnés mettent le terroir cannois en scène à travers des recettes établies avec les produits locaux du marché Forville, ceux du banc de poissons de la Prud'homie de pêche, le tout en liaison avec les vins du terroir cannois. Cette nouvelle édition dévoilera ainsi 100 créations locales, du "100% maison" et du "100% direct producteur" est-il affirmé pour une cuisine qui rassemble les meilleurs chefs en osmose avec leur territoire : le Bassin Cannois.

Du 23 au 31 mars, chacun des 50 restaurateurs participant a composé un plat, une formule ou un menu 3 plats, dont les ingrédients sont exclusivement issus du terroir cannois (terre-mer). Tous les "plats cannois" ont le plus souvent une appellation spécifiquement cannoise, avec un nom faisant référence à la ville, ou au territoire. Ces restaurants bénéficient d'une signalétique à l'entrée de leur établissement, afin qu'ils soient d'emblée identifiés par le public désireux de tester ces spécialités, à un prix attractif  "Cuisine Cannoise en Fête".

Tous les jours, jusqu’au dimanche 31 mars inclus, sous la présidence d’honneur de Christian Sinicropi, chef exécutif des restaurants du Martinez, et avec Laurent Bunel, parrain de cette 4ème édition, les amateurs sont invités à piocher dans la liste des 50 restaurants, pour prendre le temps de déguster leurs recettes spécialement établies et décrite dans le Guide "A table" distribué partout en ville.

Un lancement gourmand sera fait samedi 23 mars de 10 à 13 heures (inauguration à 11 heures). En "amuse-bouche", le Marché Forville, bien vivant, base de la cuisine locale, se donnera en spectacle en pavoisant (ballons aux couleurs de la Ville, jaunes et bleus), pour faire découvrir, en musique, le goût du terroir local, et la foule pourra flâner entre les allées, à la rencontre des pêcheurs de Cannes, à leurs étals avec la pêche du jour et avec, juste à côté, "leur" soupe de poissons ainsi que les petits producteurs et maraîchers de la Vallée de la Siagne avec leurs produits cueillis du matin, ou encore les artisans des métiers de bouche locaux.

Au coeur du marché Forville, des restaurateurs  pavoiseront également et proposeront des dégustations pour promouvoir la consommation locale et encourager les producteurs du bassin cannois, tandis que les deux incontournables vignerons locaux, les Moines de l’Abbaye de Lérins et le Domaine de Barbossi présenteront leurs vins, en appellation Vins de Pays des Alpes Maritimes.

Des dégustations et ateliers de démonstrations du "savoir-manger" cannois se poursuivront d’ailleurs durant les deux week-ends les 23-24 et 30-31 mars

Laurent Bunel (Chef du Carlton) parrain de la 4ème édition

Après le parrainage de Mme Christian Willer, puis celui de Christian Sinicropi, devenu Président d’Honneur, et de Stéphane Raimbault, la 4ème édition a choisi Laurent Bunel, chef depuis 17 ans des cuisines de l’Hôtel Carlton, comme parrain de choix.

Impliqué dans l’excellence culinaire du mythique palace, il s’efforce chaque jour de surprendre ses clients avec des produits frais, aux vraies saveurs, aux vraies textures, aux vraies couleurs et surtout des produits du soleil exclusifs grâce aux liens forts créés depuis de longues années avec ses fournisseurs locaux. Ancien de Bernard Loiseau, son leitmotiv est sa nouvelle conviction : "la simplicité est la plus belle des sophistications". Plus qu’un art, sa cuisine s'affirme comme un art de vivre. 

Dans le cadre de la métamorphose du Carlton, Laurent Bunel entend bien en profiter pour créer un jardin intérieur, où il pourra cueillir des fruits, des légumes, des herbes aromatiques et des fleurs comestibles pour élaborer des plats toujours plus authentiques et généreux.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011