ShareThis

Galderma : les pistes de Jean Leonetti face à un "beau gâchis"

Le président de la CASA (Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis) mise sur une reprise du site comme cela s'est fait par le passé récent pour Intel ou pour Texas Instruments. Cela pourrait aller, si nécessaire, par une reprise du site par les pouvoirs publics (CASA, CCI) avec pour objectif de créer un "Parc des sciences de la vie" à Sophia.

C'est l'une des pistes qu'envisage Jean Leonetti, président de la CASA (Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis) pour une reprise du site de Galderma. Il l'a présentée cet après-midi dans un communiqué. "Je souhaite qu’un plan d’action concret soit finalisé rapidement afin de faciliter si nécessaire une reprise du site par les pouvoirs publics (CASA, CCI). L’objectif serait de créer un "Parc des sciences de la vie" à Sophia pour structurer cette filière en devenir dont la demande structurelle de locaux est de 12 000 m² par an. Un incubateur et une pépinière dédiée pourraient alors être mis en place, aux côtés d’éventuels repreneurs partiels du site, détectés et accompagnés par Team Côte d’Azur, afin de créer un ensemble cohérent."

Le projet examiné dans le cadre de l'OIR Thérapies innovantes

Le président de la CASA, Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis, qui jusqu'à présent s'était peu exprimé publiquement sur ce dossier ajoute qu'à "l’initiative de la CASA, la Région va examiner ce projet dans le cadre de l’OIR Thérapies innovantes, qui en ferait son dossier prioritaire, ce qui faciliterait la mobilisation de crédits régionaux. Des contacts sont pris avec la Caisse des Dépôts afin de faciliter la constitution du tour de table financier."

"Je me suis engagé à rencontrer de nouveau les représentants du personnel pour leur présenter ce plan d’actions, une fois celui-ci finalisé et validé par le comité de pilotage qui se réunira prochainement à mon initiative et celle du Préfet. D’ici là, la mobilisation est totale pour trouver des solutions pérennes et concrètes à cette situation."

"Galderma : un beau gachis !"

Dans son communiqué, qu'il titre "Galderma : un beau gâchis!" Jean Leonetti rappelle aussi ce qui déjà a été entrepris dès l'annonce brutale d'un départ par le groupe Nestlé. "Un groupe de crise rassemblant l’ensemble des acteurs concernés (CASA, CCI, Team, Sophia Club Entreprises, etc.) a été constitué à mon initiative et il se réunit très régulièrement. Un comité de pilotage incluant également l’Etat est désormais mis en place. De même, les échanges sont permanents avec la direction de Galderma / Nestlé Skin Health. Le dernier en date, le 8 novembre dernier à la CASA, en présence de Thibaud Portal, Vice-Président Prescription de Nestlé Skin Health, nous a permis d’exprimer nos exigences vis-à-vis du groupe Nestlé quant à la nécessité de faciliter la reprise du site de Biot. J’attends de leur part un effort financier majeur sur son prix."

"Ce travail coordonné donne des résultats, car des visites de repreneurs potentiels ont déjà eu lieu. Ces marques d’intérêt réel montrent une nouvelle fois l’attractivité de la technopole." Une technopole qui pour Galderma mise aujourd'huui sur des solutions de reprise du site, comme cela a pu être mis en œuvre avec succès dans le passé pour les sociétés Intel et Texas Instruments. 

En 2011, Jean Leonetti (à gauche sur la photo), en visite ministérielle (il était alors ministre des Affaires Européennes) dans le centre R&D ultra moderne que Galderma a construit en 2006.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011