ShareThis

Labellisation IDEX : l'Université Côte d'Azur présélectionnée!

Une bonne nouvelle pour le regroupement universitaire azuréen : le projet UCA JEDI (Université Côte d'Azur "Joint, Excellent and Dynamic Initiative") a été présélectionné au titre de l'IDEX (Initiative d'Excellence). Un enjeu de taille : faire de la Côte d'Azur l'un des 10 centres majeurs de Recherche & Développement français. La sélection finale interviendra d'ici la fin de l'année.

Une bonne nouvelle pour la recherche et l'enseignement supérieur azuréens : l'UCA (Université Côte d'Azur) fait partie de la première vague des huit projets présélectionnés de l'appel à projets IDEX-I-SITE et surtout des trois projets retenus au titre de l'IDEX (Initiatives d'Excellence), catégorie dans laquelle le regroupement universitaire azuréen postulait. Dans cette course à la labellisation, 20 projets avaient été déposés en janvier dernier, 13 I-SITE et 7 IDEX. La présélection a donc fait des déçus, parmi ceux qui n'ont pas été retenus ou ceux qui ne l'ont pas été dans la catégorie IDEX qu'ils souhaitaient (la recommandation du jury dans ce sens, si elle n'est pas obligatoire, est fortement incitative).

Trois IDEX et cinq I-SITE présélectionnés

C'est un jury international présidé par Jean-Marc Rapp, Professeur à l’université de Lausanne et ancien Président de l’Association Européenne des Universités, qui a procédé depuis le 20 janvier à l’évaluation pour la vague 1 de l’appel à projets IDEX-I-Sites ("Initiatives d’excellences / Initiatives Science – Innovation – Territoires – Economie") en vue d'une présélection. Cette période s’est terminée par les auditions des candidats du 20 au 24 avril dernier.

Sur la base de l’examen du dossier et de l'audition, le Président du jury a présenté au comité de pilotage, réuni sous la présidence du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, la liste des 8 projets présélectionnés assortie d’une recommandation quant à la nature des projets, IDEX ou I-SITE. Ont ainsi été retenus dans cette première vague, trois IDEX et cinq I-SITE.

Le projet UCA JEDI parmi les trois IDEX retenus

Le projet UCA JEDI (JEDI pour "Joint, Excellent and Dynamic Initiative", en clin d'œil aux héros de Star War) fait partie des trois projets IDEX ainsi présélectionnés. A rappeler que la jeune Université Côte d'Azur a été constituée en janvier dernier et associe l'Université de Nice-Sophia Antipolis et 17 organismes de recherche ou grandes écoles du territoire azuréen.

Outre l'UCA JEDI, ont été retenus au titre de l'IDEX les projets UDL de Lille Nord de France et UGA de l'Université Grenoble Alpes. Deux des candidatures à l'IDEX ont été retenues comme I-SITE: LIVE de Montpellier Languedoc-Roussillon  et LUE de l'Université de Lorraine. Les trois autres projets retenus candidataient pour un I-SITE : CAP 2025 de Clermont Auvergne, FUTURE de l'Université Paris Est  et ISITE-BFC de l'Université de Bourgogne Franche Comté.

2 milliards d'euros pour les lauréats de la saison 2 de l'IDEX

La différence entre IDEX et I-SITE est précisée dans l'appel à projets. "Les IDEX sont, comme pour le premier programme d’investissements d’avenir, des universités de recherche de rayonnement mondial disposant d’une puissance et d’un impact scientifique de tout premier plan dans de larges champs de la connaissance". Deux milliards d’euros, dont les groupements d'établissements lauréats IDEX toucheront les intérêts, sont prévus au titre de ces nouveaux IDEX du PIA2 (Programme d'investissement d'Avenir). Dans la première vague 2011-2012, les huit pôles universitaires labelissés IDEX avaient obtenu chacun un capital de 700 à 950 millions d’euros.

Les I-SITE ne sont apparus que pour cette saison 2. Ce sont des universités qui "valorisent des atouts scientifiques thématiques plus concentrés, distinctifs, reconnus sur le plan international, et qui en font un levier d’entraînement et un point d’appui de leur stratégie de développement et de partenariat avec le monde économique". Le capital qui sera affecté à l'ensemble des lauréats est de l'ordre de 1,1 milliard d'euros.

Une première étape décisive pour l'UCA

Pour l'Université Côte d'Azur, qui avait manqué le coche de la vague de labellisation 2011, l'enjeu est aussi important. En demandant le soutien de la communauté azuréenne en janvier, Frédérique Vidal, président de l'UNS rappelait que l'appel à projet national Initiative d'Excellence - IDEX définira fin 2015 les 10 centres majeurs de Recherche & Développement français. "L'obtention de cet appel à projet permettra aux lauréats d'organiser une recherche de très haut niveau et sa valorisation par les entreprises du territoire élu. Chaque projet sera financé à hauteur de 500 M€ ce qui permettra un impact significatif sur l'emploi et l'économie locale", notait-elle.

Et maintenant? Ces huit projets recouvrent des configurations variées est-il précisé à l'annonce de la pré-sélection. Les recommandations du jury visent à orienter les porteurs de projet vers le meilleur profilage de leur candidature en vue de la phase de sélection. La nature de la candidature, IDEX ou I-SITE, est laissée in fine à l’appréciation du porteur de projet.

Chacun des projets présentés recevra une fiche individualisée récapitulant les appréciations du jury international. Les candidats non présélectionnés ont la possibilité de concourir à la deuxième vague qui sera lancée en 2016 en tirant profit des recommandations qui leur auront été communiquées. Pour l'UCA, s'est ainsi une première étape décisive qui est passée avec brio. Reste bien sûr maintenant à concrétiser dans cette saison 2 des IDEX lors de la sélection finale qui doit intervenir d'ici la fin de l'année.

  • Voir les autres articles de WebTimeMedias sur le sujet : Tag UCA JEDI

Les grandes lignes du projet IDEX d'UCA JEDI

Sorti d’une large consultation des laboratoires et des responsables de formation le projet UCA JEDI se structure autour de cinq Académies d’Excellence reflétant tout le spectre scientifique du site et de trois Centres de Référence, assurant l'ancrage local et abritant des plateformes technologiques collaboratives de très haut niveau en partenariat public-privé comme celles de Grasse ou de Sophia.

Au coeur de ce dispositif une Maison de la Modélisation, de la Simulation et des Interactions est chargée d'impulser une dynamique commune aux recherches développées au sein des académies et des centres de référence. Le projet, est-il souligné, entend renouveler entièrement les relations entre recherche, formation, innovation et territoire. Une dotation de 580 M€ est demandée. Il s'agit d'un financement non consomptible, dont seuls les intérêts seraient ainsi utilisés, soit un apport de 14 M€ par an.

Les cinq Académies d’Excellence sont :

  • Réseaux, information et société numérique ;
  • Systèmes complexes ;
  • Espace, environnement, risque et résilience ;
  • Complexité et diversité du vivant ;
  • Homme, idées et milieux.

Les trois centres de référence sont :

  • La santé, le bien-être et le vieillissement.
  • Le territoire intelligent, la prévention et la gestion des risques.
  • Le défi du numérique


 


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011