ShareThis

Législatives : Cécile Dumas prête pour un combat de choix face à Jean Leonetti

Cécile Dumas sera la candidate du Front de Gauche aux élections législatives dans la 7ème circonscription des Alpes-Maritimes face à l’ancien ministre des Affaires européennes Jean Leonetti. Rencontre avec la Secrétaire Départemental du Parti Communiste pour évoquer ce combat et les axes de sa campagne, ainsi que les ambitions du Front de Gauche pour ce scrutin.

Cécile Dumas, vous êtes pleinement satisfaite du score de Jean Luc Mélenchon lors des Présidentielles ou il y a une petite déception ?

On est pleinement satisfait de l’impact de la campagne de Jean Luc Mélenchon qui a réussi à porter les urgences sociales et une autre orientation de l’Europe. Une campagne qui peut nous servir de tremplin pour les législatives. C’est vrai qu’on aurait pu s’enflammer à un moment donné au vu des sondages, mais ma seule déception c’est de voir le Front National si haut. 

Quels sont vos objectifs pour les législatives dans le département ?

Quand on regarde les résultats de la Présidentielle dans les Alpes-Maritimes, nous sommes la dynamique à gauche et la force qui progresse le plus puisqu’on a multiplié nos voix par 3 par rapport aux élections Régionales. Nous voulons ancrer le Front de Gauche dans ce département et continuer à progresser en élargissant notre base en présentant de nouveaux candidats comme mon suppléant qui n’est militant d’aucun parti.

Vous allez affronter un ancien ministre. C’est important ?

Oui, c’est un combat de choix ! Jean Leonetti est grandement responsable du bilan catastrophique du gouvernement puisqu’il en faisait partie. Souvent, il essayait de nous faire croire que les Alpes-Maritimes, ce n’était pas tout à fait pareil que la France parce que la vie y serait meilleure. Malheureusement la vie y est tout aussi pénible et même aggravée par le drame du logement qui sera notre priorité, avec les autres urgences sociales comme la lutte pour la hausse du Smic et des salaires, ainsi que l’interdiction des licenciements boursiers. Pour réussir le changement à gauche, on a besoin d’un Front de Gauche fort.

Vous voulez peser sur l’action du futur gouvernement. De dedans ou depuis l’extérieur ?

On attend de voir le résultat des élections législatives pour en débattre sereinement avec toutes les personnes qui sont venues nous rejoindre dans le Front de Gauche. Pour l’instant, les conditions ne sont pas réunies pour qu’on aille au gouvernement. Nous verrons si le rapport de force politique évolue après les législatives. Le principal reste de pousser très fort le Parti Socialiste à un vrai changement à gauche.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011