ShareThis

Logement social : 29 communes azuréennes à l'amende

Quelque 29 communes des Alpes-Maritimes figurent dans la liste des 269 communes "carencées" du ministère de la Cohésion des territoires, qui fait suite au bilan triennal SRU 2014-2016 rendu public hier. Il s'agit des communes qui n'ont pas atteint le niveau de production de logement social fixé par la loi solidarité et renouvellement urbain (SRU) qui oblige certaines communes à avoir au moins 20% ou 25% de logements sociaux et prévoit un mécanisme de rattrapage pour accompagner la construction des logements manquants via des objectifs triennaux.

"269 communes ont été proposées à la carence, soit 20% de plus par rapport à la période 2011-2013. La signature des arrêtés de carence par les préfets est en cours", indique le ministère. Les 29 communes azuréennes visées sont les suivantes :

  • BEAULIEU-SUR-MER
  • BIOT
  • CANNES
  • LE CANNET
  • CAP-D'AIL
  • LA COLLE-SUR-LOUP
  • CONTES
  • GATTIERES
  • LA GAUDE
  • LEVENS
  • MANDELIEU-LA-NAPOULE
  • MENTON
  • PEGOMAS
  • ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN
  • LA ROQUETTE-SUR-SIAGNE
  • LE ROURET
  • SAINT-CEZAIRE-SUR-SIAGNE
  • SAINT-JEANNET
  • SAINT-LAURENT-DU-VAR
  • SOSPEL
  • TOURRETTE-LEVENS
  • TOURRETTES-SUR-LOUP
  • VALLAURIS
  • VENCE
  • VILLEFRANCHE-SUR-MER

Voir l'ensemble des communes visées (Pdf)


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011