ShareThis

MIPCOM : le Festival Cannes Séries sera ouvert au grand public

Ce sera un événement grand public. Présenté dans le cadre du MIPCOM, Cannes Séries, qui a pour marraine l'actrice danoise l'actrice Sidse Babett Knudsen (Borgen), sera ouvert à tous. Aussi bien pour les projections de "Canneséries Addict" dans les cinémas de la ville que celles de la compétition officielle au grand auditorium Louis Lumière du palais des festivals avec stars et montées des marches.

Le Festival Cannes Séries sera un événement grand public. C'est le maire de Cannes, David Lisnard qui l'a dit à l'occasion d'une conférence de presse donnée lundi, le matin même de l'ouverture du MIPCOM de Cannes. Présidente de ce nouveau festival, l'ancienne ministre de la communication Fleur Pellerin, présidente de Cannes Séries, l'a montré en donnant un aperçu du programme de la première édition qui aura lieu en parallèle du prochain MIPTV, 4 au 11 avril prochains. Et quelques semaines avant la manifestation concurrente de SériesMania Lille, soutenue par les pouvoirs publics, programmée du 4 au 11 mai...

Ce nouveau festival cannois débutera ainsi le 4 avril par "Canneséries Addict". Ce sera parti pour une semaine de projections gratuites de séries dans les cinémas cannois. Des projections accompagnées de rencontres avec des acteurs, scénaristes ou réalisateurs, des masterclass, des rétrospectives. Des soirées dédiées à des séries populaires ou relevant de notre patrimoine sont également prévues ainsi qu'une soirée marathon le 5 avril. Au total, une cinquantaine de projections à destination essentiellement du public local.

La compétition officielle démarrera dans la foulée le 7 avril. Elle sera limitée à dix séries (pour comparaison, le festival du film compte une vingtaine de films en compétition) auxquelles s’ajouteront trois programmes hors compétition. C'est ce qu'a précisé de son côté Albin Lewi, le directeur artistique du Festival. Il s'agira de drames, de comédies de tous formats (courts, longs) et de tous les horizons. Les titres en compétition ne pourront être que des premières saisons et auront à présenter une vocation universelle. Seront sélectionnées ainsi des séries innovantes, qui n'ont pas encore été vues, avec un fort degré d'innovation par la réalisation ou la direction artistique.

Contrairement au festival du film où le public reste derrière les grilles, avec Cannes séries, il va pouvoir entrer dans le grand auditorium Louis Lumière où seront projetées les séries en compétition. Il y aura une billetterie gratuite pour les entrées du grand public. Quant au glamour, il sera respecté avec des stars, une cérémonie d'ouverture et de clôture et des montées des marches.

A six mois du coup d'envoi de la première édition, la conférence de presse n'a pas permis d'obtenir plus de détails (notamment les noms des séries qui auraient déjà été entrevues pour le programme). Mais on sait que Cannes Séries a désormais une marraine, avec l'actrice Sidse Babett Knudsen, la vedette entre autres de la série Borgen, qu'il dispose d'un budget de 3 à 4 millions d'euros et qu'il sera accompagné un forum de création et d’un atelier d’écriture pour scénaristes. Bien dans la ligne du projet cannois de monter à la Bocca, autour de la pépinière de la Bastide Rouge, un pôle universitaire autour de l'image, du cinéma et du "storytelling".


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011